Dr Thierry Harvey : "Il n'y a pas que la pilule !" "Les règles sous contraception ne servent à rien"

dr thierry harvey
Dr Thierry Harvey © Cécile Debise / L'Internaute Magazine

 Est-ce dangereux de prendre la pilule sans arrêt entre les plaquettes ?

Non, il n'y a pas de danger du moment que l'on prend correctemment la pilule (sans oubli). Il y a même des pilules en continu disponibles, soit progestatives simples (Cerazette), soit estroprogestatives, par exemple, aux USA. Les pilules actuelles ont un arrêt avec placebo de 4 ou 2 jours. Si vous ne souhaitez pas avoir de saignements, n'arrêtez pas.

 Ne peut-il pas y avoir des conséquences sérieuses sur la santé si on enchaîne les plaquettes de pilule ?

Les règles sous pilule ne servent à RIEN, ce n'est pas du sang impur, etc.

Lorsque la pilule a été mise au point, il y a 40 ans, le schéma 3 semaines sur 4 pour mimer la moyenne des cycles naturels, pas sur des bases physiologiques. Oubliez vos règles et vos protections et faites des économies de tampons.

 Est-il préférable de prendre la pilule le matin ou le soir ?

La meilleure heure est celle qui est la plus fixe dans votre vie de tous les jours. Vous pouvez vous aider de petits moyens style brosses à dents si vous vous lavez les dents ou rappel sur le mobile, etc.

 J'ai souvent des maux de tête depuis que je prends la pilule. Est-ce un effet secondaire habituel ?

Si c'est pendant la plaquette que vous souffrez, voyez avec votre gynécologue pour adapter votre contraception.

"La meilleure heure de prise de votre pilule est celle qui est la plus fixe dans votre vie de tous les jours"

 On nous rabâche que les règles sous pilule sont des hémorragies de privation et non des règles, mais il s'agit tout de même de la destruction de l'endomètre, non ?

Oui, ce ne sont pas des règles mais des saignements uniquement dus à l'arrêt de la prise de la pilule. Par exemple, si vous enchaînez 2 ou 3 plaquettes sans interruption, vous n'aurez pas de saignements. C'est la partie superficielle de l'endomètre qui se désquame sans qu'on puisse parler de destruction.

Sommaire