Moins de femmes ont participé au dépistage organisé du cancer du sein entre 2009 et 2010

Le taux de participation au dépistage organisé du cancer du sein a légèrement baissé entre 2009 et 2010, d'après les données publiées aujourd'hui par l'Institut de veille sanitaire (InVS).

Moins de femmes ont participé au dépistage organisé du cancer du sein entre 2009 et 2010
© carlosseller - Fotolia.com

Certes, la baisse n'est pas très importante : 52 % de femmes ont eu recours au dépistage organisé du cancer du sein en 2010, contre 52,3 % en 2009. Cependant, c'est la première année où ce taux diminue en France. Et c'est encore bien loin de l'objectif européen, qui souhaite un taux de participation de 70 %.

Les données de l'Invs mettent également en avant les inégalités de dépistage selon les régions : certaines d'entre elles présentent, pour la période 2009-2010, des taux de participation supérieurs à 60 % (Pays-de-la-Loire, Limousin, Bretagne), tandis que d'autres ont des taux inférieurs à 45 % (Corse, Guyane, Île-de-France, Provence-Alpes-Côte d'Azur). Même constat au niveau des départements, où l'on note notamment le taux de participation le plus faible à Paris (27,1 %).

Ce dépistage gratuit et de qualité, mammographie avec une double lecture et examen clinique, s'adresse à toutes les femmes entre 50 et 74 ans.

Lire aussi : dépistage du cancer du sein, 10 arguments pour vous convaincre

Sources : Invs