J'ai testé pour vous... Le cours d'aïkido Cécile : l'aïkido influence tout mon quotidien

a l'adolescence, la pratique de l'aïkido a permis à cécile de dédramatiser
A l'adolescence, la pratique de l'aïkido a permis à Cécile de dédramatiser l'idée du contact physique. © L'Internaute Magazine / Cécile Debise

Cécile a découvert l'aïkido complètement par hasard, à l'adolescence. Aujourd'hui, elle s'entraîne plusieurs fois par semaine et dit tout le positif qu'elle retire de la pratique de cet art martial.

"A 14 ans, je voulais faire de la gym, mais le cours était complet. Je me suis donc tournée vers l'aïkido sans vraiment savoir ce que c'était. J'ai très vite été séduite par l'aspect très complet mais aussi élégant de cet art. On utilise vraiment tout le corps, y compris des muscles dont je ne soupçonnais jusqu'alors pas l'existence ! L'aïkido fait aussi appel à la coordination, à la notion de gestion de l'espace... C'est aussi une très bonne façon d'apprendre à gérer un timing, d'autant qu'au lieu d'essayer de prévoir ce qui va se passer, il faut au contraire s'adapter au fur et à mesure à ce qui se passe.

On n'en a pas nécessairement pleinement conscience, mais il est évident que l'aïkido sert beaucoup dans la vie quotidienne. Par exemple, je n'ai plus peur des conflits puisque, par définition, j'apprends à les gérer depuis 15 ans. Je sais que je peux entrer en conflit et gérer la chose calmement, sur le tatami ou dans la vraie vie. J'appréhende beaucoup moins qu'avant de me retrouver en opposition, j'ai pris confiance en moi.

On ne s'ennuie jamais

A l'adolescence, l'aïkido m'a aussi aidée à dédramatiser le contact physique, souvent difficile à cet âge. Un période où l'on a aussi besoin de repères, ce que cette pratique m'a permis d'acquérir.

Dans la pratique, j'aime le fait qu'on ne s'ennuie jamais. Il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre, on ne stagne pas. Je suis ceinture noire 3e dan et pourtant, j'ai toujours la possibilité de progresser et je sais que le fait de vieillir, plus tard, ne sera pas un handicap. J'affinerai mes sensations et mon intuition primera sur ma force, c'est tout."

Sommaire