Bien nager la brasse Exercice n°2 : le haut du corps

Souvent, on se focalise beaucoup trop sur les bras, estimant qu'eux seuls dirigent la nage. Pourtant, la tête a aussi son rôle à jouer. Explications.

Idée reçue numéro 1 : S'aider des bras pour se relever. Contrairement à une opinion largement répandue, ce ne sont pas les bras qui servent à sortir la tête de l'eau. Au contraire, la tête doit agir indépendamment du reste du corps. Les bras, eux, servent à se propulser vers l'avant. Le mouvement de la tête se décompose en deux phases : ramener le menton sur la poitrine (pour s'immerger sous l'eau), puis ouvrir la gorge au maximum (pour remonter à la surface).

Idée reçue numéro 2 : Etirer ses bras jusqu'aux cuisses. Il est inutile voire contre-productif, au moment de la poussée des bras, de les laisser filer jusqu'à la hauteur des cuisses. Le mouvement doit s'arrêter à mi-parcours, quand les mains se trouvent au niveau de la poitrine.

Quelques exercices pratiques

Pour la tête : Laissez vos deux bras immobiles le long du corps, et exécutez uniquement le mouvement de tête, de bas en haut. Vous verrez, la phase de respiration s'exécute à la seule force de la nuque.

les mains doivent s'arrêter à hauteur de la poitrine.
Les mains doivent s'arrêter à hauteur de la poitrine. © L'Internaute Magazine

Pour les bras : Prenez une planche et glissez-la entre vos jambes, de sorte qu'elles restent immobiles tout le long de l'exercice. Concentrez-vous uniquement sur la position de vos mains et le travail des bras.

La poussée doit être intense mais courte. Les bras ne doivent décrire qu'un quart de tour. Etirez vos bras au maximum devant vous, les mains jointes, puis poussez brutalement jusqu'à la hauteur de la poitrine.

Sommaire