Combattre les kilos émotionnels Ennui ? Faites diversion !

Si vous pensez être vulnérable à cause de l'ennui ou de la solitude, vous savez certainement au fond de vous que la nourriture ne comblera pas durablement le vide que vous ressentez. Répétez-vous cela pour éviter de vous ruer sur les sucreries dès que vous vous sentez peu entourée. "La première chose à faire est d'en parler, prévient la nutritionniste Béatrice Benavent Marco. Le mieux est de se confier à un professionnel qui saura écouter et conseiller. Ensuite, il faut s'occuper et faire diversion en trouvant d'autres alternatives à ces compulsions alimentaires..."

Essayez donc d'aller vers les autres, de trouver une activité prenante, dans laquelle vous pourrez rencontrer du monde. Un sport à pratiquer ? Un atelier décoration auquel assister ? En vous occupant, vous ne penserez même pas à manger. Vous pourrez dîner avant ou après mais cela ne constituera pas l'essentiel de votre soirée.

Si vous êtes seule de temps en temps car la personne qui partage votre vie travaille ou est de sortie, profitez-en pour vous chouchouter : prenez un bain, offrez-vous un soin en institut, un cours de yoga ou testez un masque de visage en lisant un bon livre.

 

Tenez un carnet de bord

Si les sorties et les moments détente ne suffisent pas à calmer vos envies de nourriture, d'autres astuces existent. Pour Valérie Orsoni, tenir un carnet de bord est essentiel, notamment pour réfléchir à ses habitudes mais aussi avant de consulter un professionnel. "Pas seulement un carnet où l'on note tout ce que l'on mange jour après jour mais aussi les moments de la journée et l'humeur, les sentiments lorsque l'on mange quelque chose. Cette étude va nous permettre de comprendre le ressenti de la personne lorsqu'elle craque et ce qui l'amène à craquer afin de prévenir au lieu de guérir. C'est valable pour toutes les mangeuses émotionnelles. Et si vraiment il y a des moments où l'on sait que l'on va craquer malgré tous nos efforts comportementaux, il faut être prête ! On a des petits sachets de 10-15 amandes fraîches dans son sac, une pomme, un peu de viande des Grisons... Histoire de ne pas le regretter ensuite !"

 

 

Quelques astuces

 Soyez prévoyante ! Une soirée solitaire se profile ? Appelez un institut pour un soin, louez un film, achetez un bon livre... Ne vous laissez pas surprendre.

 Si vous subissez des crises de compensation le soir, rusez. Avant de partir au travail le matin, disposez de la nourriture saine chez vous. En rentrant, vous mangerez ces amandes ou ces fruits, plutôt que des sucreries.  

 N'hésitez pas à boire de l'eau ou de la tisane si vous avez envie de vous jeter sur de la nourriture

 Envie de vous jeter sur votre frigo pour vous occuper ? Sautez dans une paire de baskets et allez courir. 

 Manger devant votre télé n'est pas une bonne idée : vous consommez les aliments machinalement, en quantité trop importante. Si vous avez la mauvaise habitude de manger sans avoir faim, cette pratique la renforce.  

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Sommaire