Mettez-vous à l'aquabiking !

Allier les bienfaits du vélo et de l’aquagym c’est possible ! En effet, depuis quelques années de nombreux centres aquatiques et salles de remise en forme proposent des cours collectifs de vélo dans l’eau, plus communément appelés aquabikes. Mais comment se pratique l’aquabiking ? Quels sont ses bienfaits ? A quel public s’adresse cette activité ? Suivez le guide…

Qu’est-ce que l’aquabiking ?

Un aquabike est une sorte de vélo d’intérieur sans roue, qui est fixé au fond du bassin grâce à un système de ventouses. Une fois l’appareil réglé à votre taille, le principe consiste à pédaler avec le corps immergé jusqu’au niveau de la poitrine. Cette activité se pratique la plupart du temps en groupe, sous les instructions d’un maître nageur diplômé, qui va vous faire pédaler pendant 45 minutes à 1 heure au rythme d’une musique entraînante. L’intensité varie ainsi entre accélérations, rétropédalage et phases de récupération mais également de par les changements de position sur le vélo. On simule alors une montée de côte debout sur les pédales, ou encore un sprint mains en bas du guidon.

Vous reprenez seulement le sport ? Pas de panique. Les aquabikes sont équipés d’un système de résistance manuelle qui offre à chacun la possibilité d’adapter la difficulté en fonction de ses capacités. De par la résistance offerte par l’eau, les efforts à fournir sur un aquabike sont néanmoins plus importants que sur un vélo traditionnel. Toutefois, les multiples bénéfices en valent largement la peine.

Les bienfaits de l’aquabiking

Ainsi, au delà de la tonification musculaire des mollets, cuisses et fessiers, mais également des bienfaits cardiovasculaires qu’apporte la pratique du vélo, l’aquabiking propose également tous les avantages liés aux sports aquatiques comme la natation ou l’aquagym.

D’une part, l’effet d’apesanteur procuré par l’immersion de notre corps dans l’eau réduit toute pression au niveau des articulations et du dos, et permet de solliciter les muscles en profondeurs sans risque de blessure.

D’autre part, l’action drainante de l’eau lors du pédalage s’apparente à un massage lymphatique qui stimule la circulation sanguine et atténue les sensations de jambes lourdes.

Mais ce n’est pas tout ! Le mouvement de l’eau et la pression exercée sur les cuisses et les fesses pendant l’exercice procurent une véritable action destructrice contre la cellulite et la rétention d’eau.

Pour qui ?

De ce fait, si l’aquabiking séduit particulièrement les femmes qui souhaitent tonifier et affiner leur silhouette, cette activité peut véritablement convenir à tous types de public. Des personnes en surpoids, qui sont dans l’impossibilité de pratiquer une activité terrestre en raison des contraintes articulaires, aux sportifs en phase de rééducation suite à une blessure, en passant par les séniors et les femmes enceintes, chacun a ainsi, grâce à l’aquabiking, la possibilité de réaliser une activité sportive adaptée à ses propres capacités et objectifs.

Crédit photo : Christophe Fouquin - Fotolia.com