10 idées reçues sur les dents Une carie, c'est juste douloureux et sans autre conséquence

le cœur est particulièrement sensible aux infections.
Le cœur est particulièrement sensible aux infections. © Hemera - Thinkstock

 Faux. Certaines pathologies peuvent apparaître à cause d'une infection dentaire.

Il ne faut pas croire que la mâchoire est totalement isolée du reste du corps ! Une infection touchant les gencives ou les dents, si elle n'est pas soignée, peut se propager au reste de l'organisme. Car les bactéries se développent très rapidement et sont des spécialistes de l'envahissement, elles ne vont donc pas se contenter des dents. Une fois le nerf et la pulpe dentaire atteinte, elles peuvent facilement rejoindre la circulation sanguine. C'est une complication rare, mais qui existe.

Le cœur est particulièrement sensible aux bactéries. Si le patient a déjà des problèmes cardiaques, il est encore plus vulnérable. Mais les poumons aussi peuvent être touchés, avec pour conséquence un risque de pneumonie. Les reins et le foie sont également des organes sensibles, ils ne sont pas à l'abri de ces bactéries d'origine pourtant dentaires.

Une fois les bactéries arrivées sur leur nouveau site d'infection, c'est le système immunitaire qui intervient. Pas de gros problèmes a priori si vous êtes en bonne santé. Mais si vous avez déjà une maladie immuno-déprimante (qui affaiblit le système immunitaire), vous pouvez avoir des complications. Et comme toutes les infections, plus elles sont prises tôt, plus elles sont guéries facilement. Ne laissez donc pas un abcès dentaire vous gâcher la vie.

Sommaire