Age par âge, le calendrier de vos visites chez le dentiste Personnes à risque : consultez tous les six mois

les diabétiques ont plus de risque que la moyenne de développer des problèmes
Les diabétiques ont plus de risque que la moyenne de développer des problèmes gingivaux : ils devraient donc consulter tous les six mois. © Hemera/Thinkstock

C'est le genre de visite que l'on repousse souvent jusqu'à ce que la douleur devienne intolérable. Il faut dire que les rendez-vous chez le dentiste sont rarement agréables, surtout si l'on a des soucis dentaires ! Pourtant, le dicton "mieux vaut prévenir que guérir" s'applique tout particulièrement aux maladies des dents et de la bouche. Alors qu'une carie débutante peut être traitée relativement facilement tout en conservant la dent, une carie avancée, qui attaque le nerf ou crée un abcès sous la dent peut contraindre à des soins lourds, voire à une extraction dentaire. Long, douloureux et coûteux. C'est pourquoi, au-delà de la traditionnelle visite annuelle, on recommande aux personnes dites "à risque" de consulter plutôt deux fois par an.

 Qui donc est concerné ?

 Si, même depuis que vous êtes adulte, vous avez tendance à développer des caries, mieux vaut consulter régulièrement. Vous le savez : ça n'est pas une question d'hygiène, vos dents ont peut-être un émail plus fragile que la moyenne, par exemple. La seule solution pour éviter d'avoir les dents gâtées, c'est donc de réagir dès que la carie fait son apparition. Lorsque vous commencez à ressentir la douleur, c'est souvent qu'elle est déjà assez avancée, les soins seront plus lourds.

 Si vos dents s'entartrent facilement : consultez souvent pour un détartrage. Le dépôt de la plaque dentaire (qui, au fil du temps, devient du tartre), facilite le développement des caries et peut également être dommageable aux gencives. Il est donc important de s'en débarrasser régulièrement.

 Même chose pour ceux dont les gencives sont fragiles. Gingivite et autres problèmes parodontaux peuvent vite dégénérer et entraîner un douloureux déchaussement des dents, qui va les fragiliser. Des visites tous les six mois vont permettre de suivre de près cette évolution et de trouver des solutions adaptées.

 Les personnes diabétiques devraient tout particulièrement consulter leur dentiste deux fois par an. Elles sont, plus souvent que la moyenne, victimes de problèmes parodontaux, à cause d'une mauvaise réponse de leur organisme à l'inflammation.

 Les femmes enceintes doivent également faire plus particulièrement attention à l'état de leur bouche. Elles sont susceptibles de développer une gingivite dite gravidique qui, parfois, déclenche un accouchement prématuré. Une visite de contrôle est généralement programmée au 5e mois. Sauf urgence, il est en revanche déconseillé de procéder à ces soins dentaires pendant le premier et le dernier trimestre de grossesse.

 Avant toute intervention chirurgicale, il convient d'effectuer une visite de contrôle afin de vérifier qu'il n'y a pas de foyer infectieux, qui pourrait éventuellement migrer et créer des problèmes graves de santé.

Sommaire