Maladies des gencives : méfiez-vous du tabac ! La gingivite atteint les tissus superficiels uniquement

La gingivite est une maladie inflammatoire qui touche les tissus superficiels. Elle est limitée à la gencive et n'entraîne pas de perte d'attache des dents. L'inflammation est un mécanisme de défense des tissus parodontaux contre des agressions extérieures, par exemple bactériennes. La réaction inflammatoire permet alors de neutraliser puis de détruire les bactéries pour ensuite réparer les tissus agressés.

Les effets du tabac

La gingivite est moins visible chez les fumeurs que chez les non-fumeurs. La raison est simple : la nicotine du tabac entraîne une vasoconstriction des vaisseaux qui provoque un ralentissement du flux sanguin. Les signes inflammatoires sont plus rares et la tendance au saignement est aussi plus faible. Une des conséquences directes est que le fumeur présente souvent des lésions profondes malgré l'aspect peu inflammatoire, la gingivite est donc plus importante que chez le non-fumeur.

GUNA

La gingivite ulcéro-nécrotique aiguë (GUNA) est une maladie infectieuse inflammatoire. Cette maladie est causée par des facteurs bactériens mais aussi généraux, comme le tabac. Les effets de vasoconstriction gingivale liés au monoxyde de carbone de la fumée de tabac expliquent la plus forte prévalence de la maladie chez les fumeurs que chez les non-fumeurs.

Sommaire