Hypertension : et si vous dormiez mal ? L'apnée du sommeil, intimement liée à l'hypertension

dès le matin, vous vous sentez épuisé ? vous êtes peut-être victime d'apnée du
Dès le matin, vous vous sentez épuisé ? Vous êtes peut-être victime d'apnée du sommeil. © Pixland - Fotolia.com

Parmi les troubles particulièrement mauvais pour la santé, l'apnée du sommeil. Ce phénomène concerne environ 10 % de la population. Ces personnes font des "pauses respiratoires", c'est-à-dire qu'elles arrêtent tout bonnement de respirer pendant un petit laps de temps. Et ce plusieurs dizaines de fois par heure, jusqu'à une fois toutes les deux minutes ! Vous imaginez donc à quel point cela peut être épuisant, d'autant que ces pauses respiratoires engendrent, chaque fois, des micro-réveils.

Résultat : la journée du lendemain est difficile. Plusieurs symptômes se font sentir. Au réveil, la personne souffrant d'apnée du sommeil ressent déjà une impression de fatigue, comme si la nuit n'avait pas été suffisante (et c'est d'ailleurs le cas). Des épisodes de somnolence surviennent souvent dans la journée. S'ensuivent parfois une déprime, des trous de mémoire, une certaine irritabilité et, parfois, une dysfonction érectile.

Risque fois trois

Lors de chaque apnée, la concentration en oxygène dans le sang baisse et le cerveau réagit en élevant la pression artérielle. L'organisme ne peut donc pas se reposer et la tension ne peut pas diminuer, comme c'est généralement le cas pendant le sommeil. Les spécialistes estiment ainsi que le risque d'apparition d'une hypertension est multiplié par trois chez les sujets souffrant d'apnée du sommeil par rapport à ceux qui en sont indemnes. A l'inverse, 30 % à 40 % des patients souffrant d'hypertension sont également atteints d'apnée du sommeil, soit trois à quatre fois plus que la moyenne de la population.
Autre souci : il semble que l'apnée du sommeil rende les traitements contre l'hypertension partiellement inefficaces. D'où l'importance d'un dépistage lorsque celle-ci n'est pas régulée par les médicaments traditionnels. Quant à l'apnée, des traitements efficaces au long cours existent pour la résorber.

Sommaire