Hypertension : et si vous dormiez mal ? Un questionnaire pour évaluer la qualité de votre sommeil

Le Comité français de lutte contre l'hypertension (CFLHTA) innove à l'occasion de la Journée nationale de lutte contre l'hypertension, qui se tiendra le 14 décembre. Pour cette dixième année, il diffusera un petit test complet visant à estimer la qualité de votre sommeil. Le but : vous faire prendre conscience d'un éventuel problème et vous inciter à consulter si tel est le cas.

Ce test, disponible sur internet, est inspiré du test d'Epworth, qui évalue le manque de sommeil. Les spécialistes du comité y ont rajouté plusieurs questions liées à l'hypertension et au ronflement. En fonction des réponses, vous obtenez un profil relativement détaillé. Si votre profil suggère un trouble du sommeil, vous êtes invité à consulter votre médecin.

Outre ce test, le CFLHTA distribue, comme chaque année, un petit fascicule pratique, disponible dans les cabinets médicaux mais aussi sur leur site internet. Cette année, "Hypertendus, dormez-vous bien" fait donc le point sur les liens entre sommeil et hypertension.

9 apnéiques sur 10 s'ignorent

L'occasion pour le comité de divulguer les chiffres de la dernière enquête Flahs, réalisée en juin 2010, auprès de 718 personnes d'au moins 35 ans vivant en France. On y apprend notamment...

.. Que les hypertendus ronflent plus souvent que la moyenne nationale (33 % contre 24 %) et sont plus fréquemment en surpoids.

... Que 1,1 % de la population générale est traité pour une apnée du sommeil, contre 2,7 % chez les hypertendus et pas moins de 10,9 % chez les patients ayant à la fois une hypertension, un diabète et un excès de cholestérol !

... Que 9 personnes souffrant d'apnée du sommeil sur 10 s'ignorent.

 

Sommaire