Les dons de sang en baisse

L'Etablissement Français du Sang (EFS) alerte la population : les dons de sang sont en baisse alors que la consommation est constante. Résultat : les stocks diminuent.

Les dons de sang en baisse
©  Dominique VERNIER - Fotolia

On estime que chaque jour 10 000 dons sont nécessaires pour répondre aux besoins des malades. Pour cette raison, l'EFS lance un appel à la mobilisation pour augmenter le nombre de dons et éviter toute pénurie. Peuvent donner leur sang : toutes les personnes, âgées de 18 à 70 ans.

Il existe 153 établissements, répartis sur l'ensemble du territoire, qui permettent de faire un don du sang toute l'année. En plus, 40 000 collectes dites mobiles sont organisées chaque année partout en France permettant, par exemple, à ceux qui n'ont pas de moyen de locomotion de donner à proximité de chez eux.

Les stocks de sang sont essentiels pour pouvoir réagir efficacement en cas de besoin, au total ce sont plus d'un million de malades qui sont soignés chaque année grâce au don de sang. En plus, les produits sanguins ne se conservent pas longtemps : 42 jours pour les globules rouges et seulement 5 jours pour les plaquettes. Comme il est impossible de les congeler, des dons réguliers sont l'unique solution pour maintenir les stocks disponibles.

Les hommes peuvent faire jusqu'à 6 dons de sang par an, 4 pour les femmes. Le délai entre chaque don doit être au minimum de 8 semaines.

Pour en savoir plus, consultez le site de l'EFS. 

Pour trouver un lieu de collecte de sang, consultez la page consacrée aux collectes.

Pour en savoir plus sur les dons, consultez notre dossier Les dons en 10 questions ainsi que notre reportage Le don de sang : comment ça se passe ?