Médicaments : au cas par cas

avant de penser aux médicaments, on recommande toujours des mesures
Avant de penser aux médicaments, on recommande toujours des mesures hygiéno-diététiques. © rphotos-Fotolia.com

Ces médicaments prescrits pour prévenir les risques cardio-vasculaires inhibent la synthèse de cholestérol par le foie. On le rappelle, un tiers seulement du cholestérol provient de l'alimentation. 

Parmi ces traitements, les statines constituent une prévention efficace contre le risque de récidive après un infarctus ou un accident vasculaire cérébral. Leurs bénéfices sur la mortalité cardiovasculaire a été démontré. En 1994 une étude célèbre est publiée dans le journal The Lancet. Elle concerne plus de 4 000 hommes et femmes âgés de 35 à 70 ans, ayant tous eu des problèmes cardiovasculaires. Résultat : après cinq ans de traitement sous statines, leur taux de LDL cholestérol avait diminué en moyenne de 35 % et la mortalité de 30 %.

Mais faut-il les prescrire systématiquement quand on a un taux de cholestérol trop élevé ? "On commence toujours par mettre en place un régime avant de penser aux médicaments. Mais c'est au cas par cas, en fonction des facteurs de risque, explique le Pr Le Feuvre. Ces médicaments ne sont pas dépourvus d'effets secondaires donc ils ne sont prescrits que si le risque est avéré."