Alcoolisme : une première étude confirme l'efficacité du baclofène

Le baclofène, un relaxant musculaire, est de plus en plus prescrit en dehors de son AMM (autorisation de mise sur le marché) pour traiter des patients alcooliques. Des médecins français ont conduit une étude préliminaire sur cette substance, qui a donné des résultats encourageants.

Alcoolisme : une première étude confirme l'efficacité du baclofène
© Julija Sapic - Fotolia

Les médecins ont traité 181 patients souffrant d'alcoolisme au baclofène dans cette étude menée sur un an. A la fin de l'expérience, les résultats de 132 participants ont été considérés comme valables. 80 % d'entre eux étaient devenus abstinents ou consommateurs modérés (à faibles risque). Des effets secondaires tels que de la fatigue, des troubles du sommeil ou des problèmes digestifs ont toutefois été observés.

Cette étude préliminaire ouvre la voie à un essai clinique, dont les résultats sont attendus pour la fin 2013. L'essai qui se déroulera en France devrait mobiliser 60 médecins et 320 patients alcooliques.

En France, c'est le Pr Olivier Ameisen qui a mis en lumière le baclofène dans le traitement de l'alcoolisme. Ce cardiologue, ancien malade alcoolique, a raconté sa propre expérimentation de la molécule et sa guérison dans son livre "Le dernier verre", en 2008. 

 Voir l'étude publiée dans la revue Alcohol and alcoholism.