La vue en 10 questions Le larmoiement est-il le signe d'un oeil sec ?

les larmes proviennent de la glande lacrymale.
Les larmes proviennent de la glande lacrymale. © Chepko Danil - Fotolia.com
Larmes de joie ou de chagrin, elles traduisent nos émotions mais ont aussi un rôle primordial pour la santé de nos yeux et de notre vision.
En revanche, le larmoiement n'est pas forcément le signe d'un œil sec.
Outre le contexte émotionnel, pleurer est souvent le signe d'un déséquilibre du système lacrymal qui est à l'origine du liquide physiologique aqueux et salé communément appelé "larme".
En temps normal, les larmes sont sécrétées en permanence. Le débit se réduisant avec l'âge, toutes les personnes peuvent avoir un œil plus ou moins sec. Lorsque l'organisme détecte une sécheresse de l'oeil, il réagit et sécrète par réflexe cette solution aqueuse pour tenter de pallier au déficit. Or cette insuffisance peut s'avérer peu importante entraînant alors une sécrétion excessive et un larmoiement qui s'installe de façon intermittente et peu gérable.
De nombreuses causes, souvent associées, peuvent également altérer le flux lacrymal : médicaments, infection des paupières, diabète ou encore tabagisme.

Si vous avez souvent les yeux qui pleurent, parlez-en à votre médecin ou votre ophtalmologue, les causes peuvent être diverses (anomalie de convergence fatiguant les yeux, effets secondaires d'un médicament...).

Sommaire