La vue en 10 questions L'opération de la cataracte est-elle un passage obligé ?

l'opération de la cataracte concerne tout le monde.
L'opération de la cataracte concerne tout le monde. © Fotolia.com
L'opération chirurgicale est la seule et unique manière de traiter une cataracte, une pathologie qui accompagne le vieillissement.
Généralement tout le monde est concerné par la cataracte et doit subir une intervention chirurgicale pour la traiter au cours de sa vie, même s'il existe quelques exceptions.
Si redoutée après 60 ans, âge à laquelle elle se révèle le plus souvent, la cataracte correspond à une opacification du cristallin, normalement transparent.
90 % des personnes âgées de plus de 70 ans seraient concernés
. Les premiers symptômes peuvent se manifester à des âges très différents : perte de résolution, baisse des contrastes, bref, une baisse de la vision en général. Les patients décrivent souvent une impression de voile, de brouillard ou de flou visuel permanent.
Certaines cataractes progressent lentement alors que d'autres évoluent rapidement.
Sachez qu'il n'existe aucun traitement même si certains ophtalmologues prescrivent des collyres, des vitamines ou des oligoélements pour retarder l'opération. L'intervention chirurgicale est le seule moyen de traiter une cataracte et elle se fait de plus en plus jeune : la moyenne en France est de 73 ans et elle ne cesse de diminuer en âge.
Contrairement à une idée reçue, il n'est pas nécessaire d'attendre que la cataracte "mûrisse" pour subir l'intervention. Elle doit être opérée dès que la gêne visuelle devient significative.
Le saviez-vous ? La cataracte peut également toucher les enfants. Il s'agit souvent d'un problème génétique. Elle doit être opérée rapidement afin que le cerveau ne s'habitue pas à recevoir des informations visuelles de mauvaise qualité. A cet âge, une cataracte est souvent un élément déclencheur d'une amblyopie.


Lire aussi :

Sommaire