Ophtalmologie : le calendrier de vos visites Une consultation type chez l'ophtalmo

Vous avez un rendez-vous chez l'ophtalmo mais comme c'est le premier depuis des années, vous ne savez pas bien à quoi vous attendre ? Suivez le guide.

 D'abord, le médecin va vous soumettre à un petit interrogatoire : qu'est-ce qui vous a poussé à consulter ? Quels sont les antécédents familiaux ? Et les vôtres ? Quel est votre état de santé et, en particulier, avez-vous des facteurs de risques pour certaines maladies des yeux (tabagisme, hypertension, etc.) ?

 Il va ensuite vous placer à 5 mètres d'un tableau, composé de lettres, de la plus grande à la plus petite : c'est un ototype. Théoriquement, avec une bonne vue, on peut déchiffrer les plus petites lettres. Le médecin peut placer des verres devant vos yeux, afin de déterminer si vous distinguez mieux les lettres avec ou sans correction.

 Autre examen de routine très important : le fond d'œil. Il est pratiqué grâce à un ophtalmoscope, une sorte de loupe équipée d'une lumière qui permet, comme le nom de l'examen l'indique, d'observer le fond de l'œil. Il permet de détecter toutes sortes de maladies, par nécessairement liées aux yeux d'ailleurs : il permet de confirmer une rétinopathie diabétique ou une DMLA, par exemple, mais il indique aussi la présence d'une tumeur au cerveau, de l'hypertension, une maladie liée à la grossesse ou encore une leucémie. "C'est pourquoi on fait systématiquement un fond d'œil, même pour les visites de routine", souligne le Dr Muratet. L'ophtalmo peut utiliser quelques gouttes de collyre pour aider à dilater la pupille avant de réaliser l'examen.

 Autre mesure réalisée quasiment systématiquement, celle de la pression intraoculaire, réalisée grâce à un aplanomètre : après anesthésie, il est posé sur la cornée. C'est cet examen qui permet de détecter un début de glaucome.L'ophtalmo peut aussi utilisé un tonomètre à air pulsé.

Sommaire