Ophtalmologie : le calendrier de vos visites Des consultations plus espacées

A priori, c'est l'âge où l'on a le moins de problèmes de vue. "La vue s'améliore en général à l'adolescence. Entre 15 et 25 ans, nos yeux sont au top", précise Jean-Michel Muratet.

 Si l'enfant n'avait pas de problème de vue et sauf alerte, il n'y a donc pas de raison particulière de consulter un ophtalmo dans cette tranche d'âge.

 Si, en revanche, il souffrait de troubles de la vue dans l'enfance, il est important de vérifier régulièrement s'il y a une évolution.

- Tous les six mois jusqu'à la vingtaine.

- Tous les ans chez le jeune adulte.

- Tous les deux ans après 30 ans.

A adapter, bien sûr, en fonction des recommandations de l'ophtalmologiste.

 Les porteurs de lentilles doivent consulter tous les ans, car elles sont susceptibles d'abîmer les yeux, surtout si elles sont mal ou trop portées.

 Certains signes doivent tout de même inciter à consulter un ophtalmologiste, car ils peuvent indiquer une dégradation de la vision.

- L'ado ou le jeune adulte a tendance à froncer les yeux quand il regarde la télévision.

- Il se plaint de mal de tête quand il passe du temps devant l'ordinateur. "On accuse l'ordinateur mais ce n'est pas lui, c'est bien le problème visuel qui provoque le mal de tête", insiste le Dr Muratet.

Sommaire