Ophtalmologie : le calendrier de vos visites Chez les jeunes, beaucoup de traumatismes oculaires

 

A l'adolescence, comme pour toutes les tranches d'âge, la myopie, l'hypermétropie et l'astigmatisme constituent des déformations assez fréquentes.

Mais c'est aussi un âge où l'on est particulièrement casse-cou. Les traumatismes oculaires sont donc extrêmement fréquents. "Rien que dans la matinée d'aujourd'hui, j'ai eu 10 consultations pour traumatisme", raconte Jean-Michel Muratet.

Les occasions ne manquent pas : branche d'arbre qui rebondit sur le visage en jouant dans le jardin, tir au pistolet à billes qui atterrit dans l'œil, arbalète qui part un peu trop fort... "On retire beaucoup de morceaux de ferraille qui se fichent dans les yeux", résume le Dr Muratet.

Ce type de situation constitue une urgence : même si au final il n'y a rien de grave, il faut se faire examiner rapidement par un ophtalmologiste, pour qu'il détermine l'étendue des dégâts et les soins éventuels à apporter. Le sérieux de la blessure n'est pas nécessairement proportionnel à la douleur.

Sommaire