Opération de la cataracte : comment ça se passe ? Comment se déroulent les suites opératoires ?

Ca y est, le plus dur est passé, vous vous êtes fait opérer. Que se passe-t-il désormais ? Y a-t-il des précautions particulières à prendre ? Des situations à éviter ? Bien évidemment, ce volet sera abordé et approfondi avec le chirurgien avant l'opération. Voici néanmoins quelques éléments de réponse.

Les suites opératoires sont-elles douloureuses ?

Dans la très grande majorité des cas (95%), l'opération est indolore. La vision s'améliore rapidement et une correction adaptée par lunettes peut si nécessaire être prescrite au bout de quelques semaines. Si le patient a été opéré en ambulatoire, ce qui représente la majorité des cas actuels, il doit revoir le chirurgien au lendemain de l'intervention, puis la semaine suivante.

Le retour à une vision normale prend-il beaucoup de temps ?

Généralement, la récupération visuelle se fait assez rapidement en quelques jours à quelques semaines. Néanmoins, cela reste vrai si et seulement si l'œil du patient n'est pas le siège d'autres anomalies.  Il peut s'agir par exemple d'une dégénérescence maculaire (lésion de la rétine) parfois difficile à observer pendant l'examen pré-opératoire car masquée par la cataracte. La cornée peut être fragile et présenter un œdème post-opératoire qui trouble la vue. Dans certains cas peut se produire, au cours des années qui suivent l'intervention, une opacification de la capsule : c'est la "cataracte secondaire", responsable d'une nouvelle baisse de vision.

Sinon, certains patients peuvent faire l'expérience d'une hyper-sensibilité à la lumière et/ou aux couleurs. En effet, pour compenser la cataracte, le cerveau a amplifié les signaux responsables de la couleur et il lui faut un certain temps pour s'habituer à la nouvelle vue améliorée.

Y a-t-il des précautions particulières à prendre ?

L'activité professionnelle, l'utilisation de machines ou d'instruments dangereux, la conduite automobile sont déconseillées pendant une période limitée variable en fonction de la vitesse de récupération d'une acuité satisfaisante. Huit jours de récupération visuelle permettent normalement de reprendre une activité normale mais n'hésitez pas à demander au chirurgien.
Si vous êtes de nature coquette, il va falloir patienter un peu avant de pouvoir souligner vos yeux d'un trait de crayon khôl. Il faut en effet attendre environ 3 jours pour pouvoir se maquiller les yeux. Pour le shampoing, attendre 48 heures en évitant de recevoir de l'eau sale dans les yeux. Un arrêt de travail de quelques jours pourra vous être prescrit.

Des médicaments à prendre ?

Les soins locaux comportent l'instillation de gouttes et le port d'une protection oculaire la nuit selon des modalités et durant une période précisées sur l'ordonnance qui est remise au patient à sa sortie.

Sommaire