Chirurgie des yeux : et si j'osais ? Comme toute chirurgie, l'opération comporte des risques

si vous êtes enceinte, il vous faudra attendre d'avoir accouché pour vous faire
Si vous êtes enceinte, il vous faudra attendre d'avoir accouché pour vous faire opérer. © iStockphoto - Thinkstock

L'opération des yeux est aujourd'hui une opération sûre. Les techniques sont fiables et les chirurgiens habitués aux outils qu'ils utilisent. Le risque de l'opération est d'obtenir une vue inférieure à celle dont vous aviez rêvé lorsque vous vous êtes décidé à vous faire opérer. Le chirurgien ne peut pas vous dire quelle récupération vous obtiendrez après l'opération, la correction peut ne pas être totale. Dans certains cas, les lunettes peuvent être encore nécessaires après l'opération, mais c'est rare.

Les lasers sont paramétrés et les mauvaises manipulations sont rares, mais l'œil humain est unique et sa réaction peut varier. Il est donc important, d'une part, que les mesures soient faites le plus rigoureusement possible lors de la consultation préopératoire et, d'autre part, que le chirurgien vous explique les complications possibles.

Des pathologies qui empêchent le recours au laser

Certaines pathologies sont des contre-indications à l'opération chirurgicale des yeux.

Les maladies auto-immunes, par exemple, la polyarthrite rhumatoïde, mais aussi la maladie de Crohn, le psoriasis, etc.

Les pathologies et atteintes de la cornée sont aussi une contre-indication, comme un diabète mal équilibré avec rétinopathie ou un glaucome évolué.

Enfin, la grossesse est une contre-indication, provisoire, à la chirurgie des yeux à cause des variations hormonales qu'elle implique. Si l'envie de se faire opérer est forte, il faudra attendre l'acouchement et le retour des taux hormonaux à la normale. 

Sommaire