Lunettes, lentilles : faut-il acheter sur Internet ? Le concept de ces sites : les mêmes lunettes moins chères

achetées sur internet, vos lunettes sont prises en charge de la même façon par
Achetées sur Internet, vos lunettes sont prises en charge de la même façon par l'Assurance maladie et votre complémentaire. © auremar - Fotolia

"Vos lunettes deux fois moins chères", "Ne restez pas dans le flou", "Non aux lunettes trop chères !" Autorisés depuis 2009, les sites de vente d'optique en ligne low-cost se sont multipliés (Sensee.com, C-Mavue.com, Misterspex.fr....), et leurs publicités fleurissent. Il faut dire que le marché de l'optique représente plus de 5 milliards d'euros par an, un montant qui attire de nombreux web-entrepreneurs à la recherche d'un nouveau concept.

Dans l'optique, ils en ont trouvé un qui fonctionne. Ils "cassent" réellement les prix et c'est principalement ce qui fait leur succès. La qualité des produits peut être égale à celle trouvée en boutique. Alors, sur quoi économisent-ils ? Les opticiens en ligne achètent des volumes plus importants que les magasins d'optique, ont des frais de structure plus faibles, des systèmes de ventes automatisés, peu de personnel, etc.

Un large choix et des prix discount

Ainsi, en boutique, une monture équipée de verres simples de qualité coûte rarement moins de 100 euros, et le prix s'envole dès qu'il s'agit de montures de grandes marques ou de verres progressifs. L'Assurance maladie ne prend en charge au maximum qu'une quinzaine d'euros pour les adultes, et rares sont les complémentaires santé à bien rembourser l'optique. Du coup, la tentation est grande de commander via ces sites qui proposent, pour une trentaine d'euros, des lunettes complètes, parfois identiques à celles vendues en magasins.

D'autre part, ces sites proposent un très large choix de modèles (plus de 6 000 si on en croit le site ILoveYourGlasses.fr), à consulter à son rythme. Un point important si vous êtes amateur de montures dernier cri.

Concernant le paiement et le remboursement, le principe est le même que si vous achetiez en boutique. La majorité de ces sites étant habilités par l'Assurance maladie, ils demandent la copie d'une ordonnance de moins de trois ans, et renvoient une feuille de soins. Après les démarches habituelles, l'Assurance maladie et votre éventuelle complémentaire santé vous remboursent de la même façon que si vous aviez fait votre achat chez votre opticien de quartier.

De prime abord, commander chez ces "cyber-opticiens" présente donc de nombreux avantages...

Sommaire