Moteur de recherche

Partager cet article

RSS
Femmes > Santé > Contributions > Des problèmes de thyroïde?
Ablation de la thyroïde

 Ablation de la thyroïde  

Sandrine , Hellemmes Lille le 10 novembre 2009
Ablation de la thyroïde - La cicatrice à 15 jours - Des problèmes de thyroïde?
La cicatrice à 15 jours. Photo déposée par Sandrine

Quels symptômes vous ont alerté ?

Une douleur dans la gorge comme une angine m'a alerté.

Quels examens et quel diagnostic ont été faits ? Les médecins ont-ils facilement trouvé la cause de vos soucis ?

Le médecin m'a palpé le cou et m'a fait faire une écho ainsi qu'une prise de sang. Il ne s'était pas trompé.

Comment s’est passé la période de réglage dans votre traitement ? Quel souvenir en gardez-vous ?

Je suis restée 15 ans à suivre mon traitement de lévothyrox mais mon goitre nodulaire continuait de grossir alors mon endocrinologue m'a conseillé de faire une ablation et surtout pour une grossesse future.

Aujourd’hui, menez-vous une vie normale ? Gardez-vous des séquelles ?

Je me suis fait opérée il y a 3 semaines, des petits problèmes de calcémie qui se règlent.
  • Chantal

    Bonjour, je viens vous redonner espoir: j'ai été opérée en mars 1993 à l'hôpital Saint Antoine à Paris, d'un cancer et 22 mois après... J'étais en pleine forme et je l'ai gardée.
    Le plus dur pour moi a été cette grosse cicatrice. Je l'ai massée pendant plusieurs mois avec du Madécassol et j'ai gardé un foulard toute l'année pour ne pas qu'elle prenne les uv. Sans cette thyroïde, le caractère a été modifié car je prends du lyvotirox 175 pour ne pas faire de métastases. J'étais tellement contente de ne plus avoir de cancer que j'ai oublié les petits inconvénients. Le meilleur des conseils: il faut aller se faire soigner dans un service d'endocrinologie dans un chu.
    Voilà vingt ans ont passé et maintenant je regarde sur mon cou non plus la cicatrice mais les petites rides.
  • Lalla

    Bsrje suis marocaine, j ai subi une ablation de la thyroïde le mois de décembre et depuis c est l enfer j ai eu une calcémie et malheureusement pour moi aucun suivi ce qui ma cause beaucoup de dégât pertes subites de connaissances ce qui ma cause de belles cicatrices au visages actuellement des crises de tétanie j ai failli mourir. La fatigue est un quotidien pour moi ; je vis avecaprès ces 2 crises c'est la qu une dame m a dis que c peut être le manque de calcium. L endocrino ne veut même pas admettre que j ai une calcemie alors ja i change de medecin et depuis je prends cacit 1000 trois fois par jour et an alfa 1 microgrammes en plus de levothyroxma vie n est plus comme avant j ai toujours peur d avoir des crises en conduisant ou en traversant j ai limite mes activités j ai toujours besoins d avoir quelqu un a mes cotes. Je ne sais même pas si j ai perdu les parathyroïde ou juste endommage. Les médecins ne me répondent pas. Je prefere vivre avec mes nodules et ma thyroide que ce que j ai actuellement dommage c est un cauchemar que je dois supporter toute ma vie avant de faire l opération reflechissez au consequences.
  • Alain

    Je viens de me faire opérer la semaine dernière. Je n'avais aucune gène, aucun dérèglement et aucune fatigue.
    Après échos et plusieurs ponctions et un suivi depuis 2005 d'un nodule sur 6 qui grossissait. (Sa taille arrivait à 4. 3 cm)je ne ressentais aucun besoin de me faire opérer mais la taille du nodule augmentait d'année en année je sors de l’hôpital et pour l'instant, ça va. Je suis sportif et j’espère que cela ne changera rien pour moi.
  • Christiane

    Bonjour, j'ai été opérée de la thyroïde il y a 2 ans, je prends du L Thiroxine 75. L'opération s'est déroulée parfaitement, la cicatrice est impeccable. Le problème est la fatigue, il m'arrive de devoir aller dormir parce que je ne tiens pas debout et je suis vite essoufflée. J'ai changé d'endocrinologie, le 2ème que j'ai vu ne m'a ni pesée ni pris ma tension ni écouté mon cœur lors de la seconde consultation. Difficile de trouver un bon spécialiste.
  • Bernadette

    Bonjour, j'ai 7 nodules, la prisa de sang est Bonne, faut-il me faire Opéré merci.
  • Sylvie

    Bonjour à tous et à toutes !
    J'ai découvert ce forum en surfant sur le net.
    Je suis en hypertyroidie depuis plus de 10 ans et après plusieurs examens, l'endocrino a décidé de m'enlever la tyroide.
    Ma tyroidectomie a lieu demain matin et comme en plus mon goutre est assez gros, je vais avoir une tt. J'avoue que je suis un peu angoissée surtout en ce qui concerne les suites opératoires. Le fait de lire tous vos témoignages m'aide beaucoup et je vous remercie de donner vos réactions.
    Bon courage à tout le monde et à bientôt.
  • Patricia

    Je me suis fait opérée de la glande tyroide ablation totale opération c est bien passée sous levothyrok 100 ça se passe bien un peut fatiguer il faut prendre du calcium et manger des. Fruits le matin un jus orange. Fromage blanc câlin et des gâteaux gerble .
  • Françoise

    Françoise: en 1992 on m'a diagnostiqué un petit goître. Celui-ci n'a eu qu'une envie, c'est de grossir ! Tout doucement mais sûrement. Prescription de lévothyrox 75 ug ). Au fur et à mesure du temps, le goître grossissait quand même, et surtout la tsh s'est totalement effondrée (0, 010). En septembre 2009 après consultation de l'endocrinologue à Reims (Institut Godinot), l'opération est devenue obligatoire. Intervention en janvier 2010, thyroïdectomie totale, le goître pesait 54 grs. Pas de suites opératoires, la voix parlée était pas trop mal, pas de douleurs au niveau des cervicales, la gorge légèrement douloureuse. J'ai reçu en "cadeau" une ordonnance avec lévothyrox 100 ug à ingurgiter tous les jours sans "états d'âme"... Et jusqu'à la fin de la vie. Ma chance, la cicatrice est presque invisible, je suis restée 1 an sans prendre du tout le soleil sur le cou, attention c'est indispensable si on veut que la cicatrice ne soit pas visible. A la suite de l'opération, fatigue assez importante, je dormais beaucoup. Mais cela s'est rétablit après avoir repris mon travail au bout de 30 jours d'arrêt. A l'heure actuelle, je ne ressens pas vraiment l'absence de thyroïde, à voir avec le temps ! Bon courage à celles ou ceux qui doivent se faire opérer de la thyroïde, bien choisir son chirurgien, c'est important.
  • Martine

    Je dois me faire opérer pour me faire enlever la glande thyroide et une parathyroide, j'ai très peur et j'aurai aimé savoir si d'autre personne avait fait les deux en même temps et comment cela s était passer merci d'avance.
  • Sylvie

    Opération de la thyroide demain matin je suis trés stréssée je viens de lire tout vas commentaire s qui m'ont redonné confiance je vous donnerez des nouvelles sylvie.
  • Elisabeth

    Moi ca fait 15 jour qu'on ma fait l'ablation de la tyroide je suis très fatiguer mais ce qui m'inquiète ces que j'ai la voix enrouer est que ma cicatrice me tire comme ci j'avais encore le pansement et elle et tres enfler sur un coter j'ai l'impression que tout les nerf sont cousu ca me fait bizarre et je ressent de la gene pourriez vous me dire ci vous vous éte trouver dans cette situation pour me rassurer et me dire ci ces revenu merci.
  • Philippe

    Ablation totale de la thyroïde il y a 8 semaines ; goitre multi nodulaire avec compression de la tranchée réduite à 12mm.
    Je n'ai perdu qu'une seule para-thyroide sur 4 ; ce qui ne pose pas de problème de calcémie.
    Par contre je suis toujours en recherche de dosage pour la tsh.
    J'étais avant en hypothyroidie, en traitement depuis l'âge adulte (j'ai 56 ans).
    En ce qui me concerne pas de cancer.
    Pour les conseils que je pourrais donner aux futurs opérés:
    - il faut se faire recommander un chirurgien ; ne pas aller au petit bonheur.
    - Il faut organiser sa vie pour gérer une indisponibilité minimum d' 1. 5 mois à 2 mois tant la fatigue est grande et ne permet pas d'avoir une vie normale durant ce labs de temps.
    - il faut s'armer de patience et être bien entouré pour tenir le coup.
    Bon courage ; on s'en sort bien !
  • Karima

    J c ai subi une thyroidectomie fevrier 2011 du a un goitre multinodulaire avec toutes les consequences d une intervention c a d cicatrice qui tiraille, oedeme, ect... Mais surtout perte de la voix, que j ai finalement retrouvé au bout de 2 mois ( reeducation intensive) aujourd hui tout va très bien.
  • Nathalie

    J'ai eu l'ablation de la thyroïde il y a tout juste un an...
    Tout s'est très bien passé...
    Seul bémol pour moi aujourd'hui c'est... La cicatrice !
    En effet, malgré ma vigilance (j'ai investi dans de bonnes crème genre Cicalfast d'Avène, j'ai mis des pansements à base de silicone, j'ai utilisé des gels à base de silicone, je l'ai massée, décollée pour ne pas qu'elle adhère à ma peau... ), elle n'est à ce jour, toujours pas "jolie".
    Il y a quelques mois, j'ai consulté une dermatologue qui m'a fait 2 infiltrations de cortisone pour qu'elle soit moins épaisse et moins dure.
    A ce niveau là, ça a marché, par contre, elle reste rouge sur les côtés et elle est loin d'être "invisible" !
    La journée, j'utilise un stick correcteur mais parfois, c'est pire que mieux...
    Quand je pense que certains n'ont qu'une fine ligne blanche dans le creux de leur cou, je les envie !
    Si vous avez des astuces à me donner, ou un produit "miraculeux" à me conseiller, je suis toute ouie !
  • Céline

    Bonsoir à tous, j'ai 26 ans et depuis avril 2011 je vis aussi au rythme des examens (c'est à la suite de problèmes d'estomac qu'un gastro -entérologue m'a diagnostiqué un goitre)mai 2011: annonce du cancer de la thyroïde (carcinome papillaire)juin 2011: opération l'opération a duré 5H (au final moins que prévu) j'ai été opéré par un des meilleurs chirurgiens de Paris, ablation de la thyroïde (elle fonctionnait normalement au niveau sanguin) et de deux glandes parathyroïdes. 8 jours à l'hôpital car j'ai fait une angine blanche par dessus. Grosse douleur au fond de la gorge (glaçons et codéine pour atténuer les douleurs) + du calcium biensur pour réguler le tx de calcium (la prise de ce médicament a duré 1mois)levothyrox depuis le lendemain de l'opération (j'ai changé plusieurs fois de dosages déjà depuis 1an)la nuit dans la salle de réveil ne fut pas terrible mais ça s'est passée, j'étais contente de remonter dans ma chambre le lendemain matin, l'infirmière adorable me propose une douche (le bonheur) et là je lui demande si je peux voir ma cicatrice (ma grosse angoisse avant l'opération) 18 cm au total ! Et oui car en plus de l'ablation de la thyroïde (cancer sur chaque lobe) on m'a retiré 98 ganglions (dont la moitié cancéreux avec des métastases) la fatigue la fatigue j'ai l'impression d'avoir toujours ce mot à la bouche, on m'avait prévenu que la fatigue thyroïdienne était différente comme scotchante effectivement j'ai l'impression de peser une tonne, mal dans les muscles et qu'une envie: dormir ! (je peux dormir jusqu'à 14h par nuit)aout 2011: iratherapie (2, 5jrs en isolement) je suis arrivée complètement stressée à l'hôpital peut être meme plus que pour l'opération mais tout c'est bien passé, aucun effets secondaires. Pour info ma tg était à 17 (or elle doit être prêt de zéro ! +scintigraphie+examens de tout le corps pour bien vérifier qu'aucun autre métastase se loge ailleurs, mais tout est au niveau du cou. Je n'ai pas pu travailler de mai à septembre 2011, j'ai repris avec difficultés, je suis commerciale, je rentrais le midi pour dormir, et le soir au lit à 20h30 comme les enfants. Heureusement je n'ai pas d'enfants, je vis seule et je peux dormir quand je veux, pendant de nombreuses semaines je suis tout de meme retourner vivre chez mes parents car je ne pouvais rien faire (essouffler au moindre effort même pour monter 5marches). Le chirurgien en faisant son curage a abimé un muscle de mon épaule, je fais donc de la kiné depuis 1an, mais j'ai bien récupéré. 6mois plus tard nvx exams en décembre 2011: écho/cytoponction/rdv chirurgien et médecine nucléaire, des ganglions sont toujours là ! L'opération est envisagée puis mise de côté (plus dur d'opérer une 2eme fois sur des tissus en cicatrisation) doncfévrier 2012: 2eme irathérapie (j'espérais que ça soit la dernière) je la vis moins bien que la 1ere, le manque de lévothyrox, une gastro juste avant, dur dur, je prends mon mal en patience. Scintigraphie: (petit conseil pdt l'examen qui dure 1h environ je pense à une plage de sable chaud et souvent je m'endors dans la machine)l'iode 131 se fixe à nouveau j'ai donc bien réagit. Mais là la médecin me parle tout de suite d'une 3eme ira et peut être meme d'une 4eme, 5eme, 6eme ! Je m'effondre ras le bol en fait, j'avais espérer en avoir pour 1an de traitement mais cela s'allonge. Je demande un suivi psychologique à la suite de cette épisode, je n'en avais pas ressenti le besoin depuis le début mais là j'avais besoin d'apprendre à vivre avec mon cancer dans le temps. J'ai la chance d'avoir une famille et des amis d'un soutien extraordinaire j'avance pour eux, pour moi ce cancer n'est qu'une étape dans ma vie. Avril 2012: tg à 15 (ça a diminué mais pas assez)+mal de gorge, je me masse, et je palpe un ganglion je sais très bien les identifier maintenant, écho en urgence, cytoponction prévu la semaine prochaine. Mai 2012: je suis passée en rcp (réunion de plusieurs médecins) et ils ont décidé de me réopérer été 2012: 2eme opération qui sera suivie de la 3eme ira, les nvx ganglions sont apparus dans une zone du cou pas opéré l'année dernière. Malgré tout je garde le moral, bizarrement je me doutais d'avoir une 2eme opération, normalement le cancer de la thyroïde se soigne rapidement (1operation+ 1ira) mais j'étais très infectée donc mon traitement est plus long tout simplement. Je vis normalement, je fais du sport, biensur il faut s'écouter quand vous êtes fatigué il faut se reposer. Je viens de lire le livre anticancer de David servan schreiber, je vous le conseille, j'ai découvert plein de choses méconnues pour moi. J'ai une nouvelle philosophie de vie, j'étais une dingue de travail j'ai maintenant compris à écouter mon corps et ne pas aller au delà de mes limites physiques et psychologiques. Je me suis aussi tournée en plus de la médecine traditionnelle vers la médecine plus naturelle (homéopathie, acupuncture) un de mes gros soucis depuis mon ablation mes insomnies (je dormais plus que sous somnifères) et encore très mal, depuis je redors beaucoup mieux et sans cachets ! Concernant ma cicatrice j'ai bien sur utilisé cicalfate que tous les médecins recommandent mais j'ai trouvé une très bonne crème tricosteril gel réducteur de cicatrices spécial visage et cou (moi je l'achète à 29e mais attention des pharmacie abuse je l'ai vu à 40e), ma cicatrice de 18cm ne se voit pas je ne mets jamais de maquillage dessus, j'applique mon gel matins et soirs depuis presque 1an. Bon il va falloir que je recommence tout puisqu'ils vont réouvrir. Si mon expérience peut aider d'autres personnes qui vivent ces épreuves j'en serai ravie. Bon courage à tous, les moments difficiles passent toujours pour laisser place à de meilleurs.
  • Wawa

    J ai subit l ablation de la thyroide le14février 2012 je suis sous lovetyrox 100 depuis le lendemain de l intervention pendant 1mois et demi tout c est bien passe et depuis environ 15jours je suis très irritable fatiguer et pas très gentille avec mon entourage j ai rendez vous avec mon endocrinologue le 16 avril dite moi si vous avez subit se genre de désagrements.
  • Anna

    Opérée il y a 6 semaines d'une ablation totale de la thyroïde. Tous c'est très bien passée. Un mal de gorge (comme une grosse angine) pendant 3 jours et récupération de la voix au bout de 2 jours. Par contre la cicatrise tire énormément. C'est vrai que les massages soulagent bien. Taux de tsh parfait. Donc tout va pour le mieux, mais s'est vrai que l'on est très fatigué, peut-être à cause de l'anesthésie aussi, qu'il faut évacuer.
  • Marie

    Marie 974 j'ai subi une première opération en 98, puis une ablation totale de la thyroïde en 2008, je vais plutôt bien à part une fatigue de temps à autre. Je suis sous traitement Lévothyrox 125 avant l'ablation j'étais à 75 puis 100. La prise en charge de la douleur a changé aujourd'hui, pour ma premier opération j'ai ressenti des douleurs horribles au niveau de la tête et du cou, pour ma deuxième opération lors de la thyroïdectomie je n'ai presque rien ressenti. Je souhaite à toutes les personnes qui vont subir cette opération, bon courage et surtout n'hésitez pas à prendre l'avis de plusieurs spécialistes, avant toute intervention pour être sûr d'avoir toutes les informations nécessaires à cette prise de décision
  • Nanou

    Bonjour, j'ai 29 ans, avec 15 ans de traitement au néomercazole, stabilisations et rechutes, cela fait maintenant trois mois que j'ai eu mon ablation totale de la thyroïde, au début j'avais du lévotyrox 100, le mois d'après je suis passé au 125, et j'y reste depuis, en espérant que cela ne bouge pas trop pour un bon dosage futur ! La cicatrice est discrète, un peu rouge selon les jours, je suis contente, bcp moins fatigué !
  • Rubino

    J'ai eu l'ablation de la thyroïde en janvier 2008. Tout c'est très bien passé. Pas de cancer au final. Pas de problème de voix. Un nodule parmi les 5 que j'avais, était rempli de sang qu'il me fallait faire ponctionner pour éviter l'étranglement nocturne. L'ablation a été décidée après la 3ème ponction. J'ai mis un an avant d'être au top. Ma tsh ressortait à 40 au bout de 2 mois. Fatiguée, mais lorsque le traitement sous Lévothyrox a été réglé, j'ai retrouvé une tsh de 1. Je conseille l'opération malgré les désagréments du réglage de la tsh, je ne vous cacherais pas qu'on est hs en attendant... Ca vaut le coup pour éviter une réelle dégradation. Il faut faire confiance à son chirurgien. Je vis tout à fait normalement, je bosse, j'élève mes enfants, j'aime mon mari, je voyage dès que je peux. Par contre n'oubliez pas votre cachet, sinon c'est dodo forcé pour certaines ou crise de nerf pour d'autres. C'est comme la pilule on ne l'oublie pas
  • Monique

    Moi cela fait 26 ans que l'on m'a enlevé la thyroïde eh bien, je ne vais pas trop mal ! Malgré mes 60 printemps qui approchent quelques petits problèmes cardiaques mais bon il y a l'age aussi et toujours aussi vite fatiguée mais je ne me suis jamais trop écoutée et cela m'a plutôt bien réussi alors ne vous en faites pas trop, faites-vous bien suivre et pour le reste eh bien... Vivez ! Bon courage à tous
  • Lolie09

    Bonjour, moi j'ai 21 ans et je me suis faite opérée en juin dernier, ablation totale de la thyroïde ... Et lévothyrox à 125 depuis 6 semaines. J'me sens beaucoup mieux qu'avant, beaucoup moins de fatigue, cicatrice qui ne se voit pas tellement, sauf des jours ou elle est un plus rouge mais bon c'est vraiment pas méchant. Cela reste discret
  • Krystyna

    Je me suis fait opérer de la thyroïde le 21 sept 2010 et tout va bien sauf le dosage et la voix. Le chirurgien me dit que tout s'est bien passé mais mon orl a constaté une paralysie de la corde vocale gauche. J'ai du mal à parler, aucun volume, voix grave je fatigue vite. Je suis entrain de prendre un autre dosage (euthyrol 120). Je suis une réeducation orthophonique mais je ne comprends pas pourquoi j'ai ce problème alors que le chirurgien dit d'avoir respecté le nerf récurent
  • Christiane

    A l'attention de Cathy: ne soyez pas inquiète pour votre fille qui est une jeune adulte.. Chaque cas est différent d'une part pour les réactions après l'intervention (difficulté d'avaler par exemple) et d'autre part pour le traitement prescrit. Bon courage et soyez zen pour que votre fille ne stresse pas inutilement
  • Christiane

    Opérée il y a 6 semaines, je me remets doucement : je suis fatiguée en permanence sans faire le moindre effort ! Le dosage initial 100mg a été changé au bout d'un mois (impossible de dormir et maux de tête persistants) : je suis passée à 75 mg. Les séances chez le kiné pour les cervicales et les massages sur la cicatrice m'ont fait un bien énorme
  • Kheira

    Cela fait dix ans que j'ai subi l'ablation totale de la thyroïde et mon endocrinologue m'a presrit du levotyrox à vie. Au début je prenais un comprimé par jour à 100mg mais maintenant j'ai, des palpitations cardiaques. J'ai passé un électrocardiogramme qui a révélé une bradycardie sinusale. Je suis très inquiète, que dois-je faire ; j'ai 59ans aujourd'hui
  • Catherine

    Bonjour,
    Ma fille doit subit en décembre prochain l'ablation de la thyroïde. Elle a 23 ans et est en traitement depuis plusieurs années, mais au final l'opération s'impose puisque le fait de passer de 30 à 20 mg de Néomercazole bouleverse toutes ses analyses.
    A quel dosage de Lévothyrox vous a-t-on passée après l'opération et quels sont les désagréments que vous avez ressentis juste après cette ablation ?
    Merci de votre réponse, bien que maman d'une adulte je suis très inquiète quant aux conséquences que peut avoir une telle opération à long terme. En deux mots, comment vous sentez-vous ? Comment se passe votre vie maintenant bien que l'opération soit récente ?
    Merci de votre réponse et félicitations d'avoir témoigné sur le net ce qui me permet de dialoguer avec vous.
    Amitiés
    Cathy
97 contributions : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ... 97
 
Magazine Santé Envoyer Imprimer Haut de page