Stévia : bienfaits et méfaits

Alors que l'aspartame suscite beaucoup d'inquiétudes en raison de potentiels risques pour la santé, la stévia est présentée comme une alternative naturelle à l'aspartame. Que faut-il en penser ? Réponses.

La stévia est une plante d'Amérique du Sud qui possède un pouvoir sucrant 200 fois plus élevé que le sucre traditionnel. Son goût s'en rapprocherait beaucoup plus que les édulcorants chimiques actuellement sur le marché. La France a donné son autorisation de commercialisation de la stévia en 2010. 

Ajourd'hui, on retrouve donc cet édulcorant naturel donc dans les boissons, produits laitiers, sodas, etc. Dans la liste des ingrédients, la stévia apparaît sous le nom de "rebaudiose A". Autorisée depuis longtemps en Asie, la stevia y représente une part importante des édulcorants, de même qu'aux Etats-Unis. 

 L'agence de l'alimentation et de l'environnement (Anses) a étudié l'ensemble des édulcorants, qu'ils soient obtenus par synthèse chimique, comme c'est le cas de l'aspartame, ou qu'ils soient extraits de végétaux, comme la stévia. Ses conclusions ont fait l'objet d'un rapport publié en janvier 2015. Les experts sont formels, en ce qui concerne l'ensemble des édulcorants : "les données sont insuffisantes pour statuer sur un bénéfice nutritionnel à long terme". En effet, "les études relatives au contrôle du poids ne permettent pas de conclure sur l'intérêt de la consommation d'édulcorants chez l'enfant, l'adolescent ou l'adulte." En ce qui concerne le diabète : "il n'a pas été démontré de bénéfice de la consommation régulière d'édulcorants en substitution du sucre sur le contrôle de la glycémie. "Ni même de bénéfice "sur la prévention de l'apparition du diabète de type 2."

Actualités