Mal de dos : comment le soulager autrement ?

Sport, kinésithérapie, relaxation… Il existe divers moyens pour diminuer les douleurs d'un mal de dos chronique. Le point avec le Dr Bailly, médecin rhumatologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

Mal de dos : comment le soulager autrement ?
© dolgachov - 123RF

Trop souvent banalisé, le mal de dos, aussi appelé rachialgie, peut avoir un véritable impact sur la vie personnelle et professionnelle. C'est notamment le cas lorsque le mal de dos dure plus de trois mois. On parle alors de rachialgie chronique. On estime qu'une personne sur cinq est touchée par ce type de douleurs, qui peut les empêcher de porter des objets lourds ou de rester debout trop longtemps. Si le mal de dos est devenu le mal du siècle, cela est principalement dû à la sédentarité. "Aujourd'hui, les personnes pratiquent de moins en moins d'activités physiques, ce qui favorise la rachialgie. L'adoption de positions inadaptées n'y est également pas étrangère. C'est par exemple le cas lorsque l'on reste penché en avant devant un ordinateur, que l'on est assis trop longtemps…", explique le Dr Florian Bailly, médecin rhumatologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

Alors que faire lorsque l'on a mal au dos depuis plusieurs mois ? Pratiquer un sport régulièrement est la meilleure solution pour réduire la douleur. "N'importe quelle activité physique soulage la rachialgie. Et pour cause, le sport renforce les muscles du dos tout en ayant une influence positive sur le moral. Toutefois, une personne qui n'est pas ou peu sportive doit commencer progressivement à pratiquer une activité physique. Il ne faut également pas qu'elle soit trop intense sinon cela engendrera des douleurs. Il est ainsi préférable de choisir un sport doux comme par exemple la natation, le yoga, le tai-chi…" Pratiquées de manière individuelle ou en groupe, la sophrologie et la relaxation permettent également de diminuer les douleurs et les tensions musculaires grâce notamment à un travail sur l'harmonie corps/esprit.

De la kinésithérapie peut par ailleurs être prescrite par un médecin en cas de douleurs persistantes ou récidivantes. Des exercices d'assouplissement et/ou de renforcement musculaire, des massages, etc., pourront alors être pratiqués selon les besoins du patient. Il est aussi possible d'avoir recours à l'ostéopathie pour diminuer les douleurs musculaires. Pour ce faire, l'ostéopathe manipule le patient de manière à débloquer les articulations et à supprimer les contractures réflexes. Enfin, l'acupuncture peut également améliorer les douleurs en régularisant l'énergie du corps grâce aux aiguilles piquées à des endroits précis.

Il est indéniable que les douleurs musculaires ont une influence sur le moral lorsqu'elles sont présentes en permanence. "Le problème est qu'une humeur triste favorise aussi les douleurs du dos, souligne le rhumatologue. Les muscles sont également plus contractés en cas d'anxiété. Il est ainsi parfaitement possible d'aller voir un psychologue en cas de rachialgie et de souffrance psychique. C'est en effet essentiel d'avoir une prise en charge physique et morale afin d'améliorer les douleurs."

Plus d'informations :

Des exercices de relaxation et de la musicothérapie sont disponibles sur le site Internet du Réseau Lutter Contre la Douleur.

Lire aussi

Retour à l'accueil du dossier Spécial douleur