L'ostéopathie : stop aux idées reçues !

Mal de dos, entorse, douleurs articulaires... L'ostéopathie peut dans bien des cas, soigner et soulager de nombreux troubles du corps. Êtes-vous au point sur cette thérapie ? Avant de consulter, démêlons le vrai du faux !

Utilisée à visée curative ou préventive, l'ostéopathie est une thérapie uniquement manuelle qui a pour but de traiter les troubles par le biais de manipulations centrées notamment sur les os. Elle permet de soigner les dysfonctionnements articulaires, de soulager les tensions musculaires et, globalement d'améliorer de nombreux problèmes du corps. Enfin, elle agit également sur les plans nerveux, fonctionnels et psychologiques.

De la même manière que cette discipline s'intéresse à chacune des structures du corps, l'ostéopathie prend en charge les maux pouvant affecter l'ensemble du corps. Le but de l'ostéopathe sera de redonner de la mobilité à l'ensemble du corps, lorsque certaines fonctions sont altérées.

L'ostéopathie nécessite une parfaite connaissance du fonctionnement du corps et des interactions entre chacun de ses systèmes. Pour comprendre le blocage et trouver comment le résoudre au mieux, l'ostéopathe doit déterminer l'origine du trouble en analysant le mode de vie du patient, son alimentation, son activité sportive, ses traumatismes ou encore ses antécédents de santé.

L'usage professionnel du titre d'ostéopathe est réservé : aux médecins, sages-femmes, masseurs-kinésithérapeutes et infirmiers autorisés à exercer et titulaires d'un diplôme universitaire délivré par une université de médecine ; aux personnes titulaires d'un diplôme sanctionnant une formation spécifique à l'ostéopathie (décret n° 2007-437 du 25 mars 2007). Ces professionnels doivent être inscrits sur une liste dressée par le directeur général de l'agence régionale de santé de leur résidence professionnelle (article 75 de la loi n° 2002-303 du 4 mars 2002). 

Plus d'infos Syndicat Français des Ostéopathes Exclusifs (SFDO).

Le dépliant édité par le ministère de la Santé

Lire aussi :