Arrête de pleurer, Pénélope !

l'enfant qui pleurniche est un vrai calvaire pour les oreilles d'un adulte
L'enfant qui pleurniche est un vrai calvaire pour les oreilles d'un adulte © creafilm - Fotolia.com

Numéro 1 : les pleurnichements d'enfants

Qui se serait douté que les plaintes et geignements d'enfants pouvaient être la première source d'agacement sonore?

Une étude américaine très sérieuse a démontré que les pleurnichements d'enfants étaient la première cause de déconcentration et d'irritation d'une personne en comparaison avec des pleurs, des babillages, des bruits des travaux ou encore le silence total.

Un enfant qui chouine est donc un véritable instrument de torture pour les oreilles, et au grand dam de tous, il n'y a pas grand chose à faire pour empêcher les caprices infantiles. Prenez-donc votre mal en patience !