Pétards du Nouvel an : attention les oreilles !

Selon une étude comparative de l'association Hear the world, les pétards du Nouvel an peuvent atteindre des niveaux sonores qui dépassent le seuil moyen de tolérance de l'oreille humaine.

Pétards du Nouvel an : attention les oreilles !
© S. de P. Hear the World
feux tests
Les tests ont été effectués sous contrôle officiel, en Allemagne. © S. de P. Hear the World

En cette fin d'année, l'Association Hear the world a testé la puissance sonore d'une sélection de fusées de feu d'artifice. Ces mesures ont concerné deux types d'articles : les feux d'artifice de catégorie 2, vendus exclusivement aux adultes pendant les trois derniers jours de l'année à l'occasion des fêtes et ceux de catégorie 1, vendus toute l'année et sans limite d'âge. Résultat : parmi les pétards testés, les plus sonores parviennent à des valeurs de 140 dB, soit au-dessus du seuil moyen de tolérance de l'oreille humaine (120 dB). Plus inquiétant encore, les pétards vendus sans limite d'âge (catégorie 1) peuvent atteindre des niveaux supérieurs à 125 dB.

L'Association Hear the world rappelle dans un communiqué que ce type d'excès de décibels peut entraîner des lésions auditives durables, des acouphènes, voire un traumatisme acoustique. En effet, contrairement à ce qui se passe lorsque le niveau sonore est régulier, l'oreille ne parvient pas à s'adapter suffisamment vite au bruit impulsif
provoqué par un pétard.  

Outre l'utilisation de bouchons d'oreille, il est recommandé de se tenir à une distance suffisante de la source du bruit, au moins dix mètres. Quant aux parents, ils sont invités à ne pas laisser leurs enfants manipuler seuls des articles de feu d'artifice ou autres pétards.  

En savoir plus :  www.hear-the-world.com/fr