8 conseils pour soigner une sinusite Une cure thermale contre la sinusite chronique

Si les médicaments ne fonctionnent plus et que l'on ne souhaite pas envisager de méthode plus invasive, la cure thermale peut représenter une solution intéressante.

Une fois la sinusite résorbée, elle ne sera plus qu'un mauvais souvenirs. Le plus souvent. Car pour certains malades, après plusieurs épisodes indépendants, cette sinusite devient parfois chronique, c'est-à-dire qu'elle dure plus de 12 semaines d'affilée. Un véritable handicap au quotidien, qui nécessite des soins plus radicaux que ceux préconisés dans le cadre d'une sinusite ponctuelle.

La cure thermale : pour qui ? comment ? Il s'agit le plus souvent d'une cure thermale à base d'eau sulfurée (Enghien ou Gréoux-les-Bains, entre autres), lorsque la sinusite est de type infectieux. Pour les autres cas, on préconise plutôt une cure à base d'eau chloro-bicarbonatée (la Bourboule, par exemple).

une cure thermale peut être préconisée dans le cas de sinusites chroniques.
Une cure thermale peut être préconisée dans le cas de sinusites chroniques. © Kenzo - Fotolia.com
Pulvérisation, gargarisme...

Lors de cette cure, le patient reçoit différents soins à base d'eau. Ils comprennent généralement une cure de boisson. Comme son nom l'indique, il s'agit tout simplement de boire une certaine quantité d'eau issue de la source thermale. Par ailleurs, les soins peuvent inclure différentes manipulations au niveau du nez : bain, pulvérisation, aérosol, inhalation, gargarisme, etc.

Les cures thermales se déroulent généralement sur trois semaines et peuvent être partiellement prises en charge par la sécurité sociale et la mutuelle, si prescrites par un médecin et dans un centre de cure reconnu. Il faut généralement les répéter plusieurs fois d'affilée, au cours d'une même année ou sur plusieurs années, afin d'obtenir un résultat durable.

Sommaire