Ronflements : et si c'était de l'apnée du sommeil ? "La fatigue a disparu et je revis !"

Suite à la mise en place d'un appel à témoin pour recueillir les histoires des lecteurs souffrant d'apnée du sommeil, de nombreuses réponses ont montré un réel enthousiasme quant aux effets des traitements. En voici un aperçu.


 Hélène, avant le diagnostic et après la mise en place de la pression positive continue :

Avant : "Je m'endormais dans la journée et j'avais du mal à me concentrer. Je suis enseignante et je m'endormais sur mes copies. Je ne pouvais plus regarder un film en entier ou aller au cinéma."

Après : "Je suis appareillée depuis 4 ans. J'ai une machine qui me suit partout même en vacances. Je ne peux pas dormir sans elle. Quand je suis enrhumée l'hiver, je suis malheureuse car je ne peux respirer que par le nez et donc je ne peux pas dormir avec ma machine." 

 Aline :

Avant : "J'ai été diagnostiquée lors d'une consultation chez mon ORL pour des problèmes de ronflements, de sinusites et rhinites chroniques. J'avais une fatigue chronique avec état semi-dépressif, des maux de tête, un très mauvais sommeil qui n'était absolument pas réparateur, des coups de pompe dans la journée, une somnolence quasi instantanée en position couchée."

Après : "Je porte un masque d'aide à la respiration pour dormir le soir. Mon sommeil est de meilleure qualité, les ronflements ont quasi disparu, la fatigue aussi et je revis !"

Sommaire