L'otite en 10 réponses L'otite peut-elle entraîner des problèmes auditifs ?

en cas d'otite moyenne, la plus courante, l'enfant ne présente pas de baisse
En cas d'otite moyenne, la plus courante, l'enfant ne présente pas de baisse auditive. © IStockphoto - Thinckstock

L'otite moyenne aiguë, la plus courante chez l'enfant, n'engendre pas de problèmes auditifs. C'est la partie moyenne de l'oreille qui est inflammée.

Elle est généralement la conséquence d'un banal rhume au cours duquel les microbes remontent du nez aux oreilles par la trompe d'Eustache. Ses signes sont le plus souvent la douleur et une fièvre modérée.

En revanche, l'otite séreuse, qui est souvent la conséquence d'otites (moyennes) à répétition, se caractérise par une baisse auditive. C'est d'ailleurs la première cause d'audition défectueuse chez l'enfant. Le problème c'est que ce type d'otite est indolore contrairement à l'otite moyenne, donc plus lente à diagnostiquer.

Cette fois-ci du liquide (une sorte de glue et non plus du pus) persiste derrière le tympan et emprisonne les osselets qui ne peuvent plus bouger normalement, ce qui crée les difficultés auditives. Il faut bien sûr consulter lorsqu'on remarque qu'un enfant qui présente des otites à répétition semble moins bien entendre.

De fait, en l'absence de traitement, l'audition peut être durablement altérée avec pour conséquences des troubles de l'élocution et des problèmes scolaires.

Sommaire