Garder l'ouïe fine : dix éléments de réponse Attention au coton-tige. Mal utilisé, il peut abîmer vos oreilles.

en vieillissant, l'oreille entend moins bien les sons les plus aigus : c'est le
En vieillissant, l'oreille entend moins bien les sons les plus aigus : c'est le début de la presbyacousie. © Peggy Blume - Fotolia

Comme la presbytie pour les yeux, la presbyacousie désigne un vieillissement des oreilles entraînant une surdité progressive.
Ce sont avant tout les cellules neurosensorielles, les fameuses cellules ciliées transmetteurs des informations au cerveau, qui sont progressivement détruites. Le nombre de neurones du nerf auditif diminue lui aussi : les informations parviennent donc beaucoup moins facilement au cerveau. Ces phénomènes touchent l'oreille interne, on parle donc de surdité de perception.

Dans le même temps, l'oreille externe et l'oreille moyenne vieillissent elles aussi. Le tympan et les osselets deviennent moins souples. On parle de surdité de transmission. Lorsque ces deux phénomènes sont associés, il s'agit alors de surdité mixte.

La presbyacousie se manifeste essentiellement chez les personnes de plus de 60 ans. Elle est la première cause de surdité chez l'homme et concernerait plus du tiers des plus de 65 ans.

Les hommes plus touchés

Premier symptôme : les sons aigus disparaissent les premiers. Les presbyacousiques ont donc plus souvent du mal à entendre les voix des femmes que celles des hommes. De même, les conversations dans un environnement bruyant deviennent pénibles, voire impossibles. Souvent, la personne malentendante a conscience d'entendre des sons, des conversations, mais son cerveau ne parvient pas à les analyser.

Parallèlement, les sons forts deviennent très désagréables. La télévision devient également de plus en plus difficile à suivre.
Un examen d'audiométrie permettra de confirmer le diagnostic du médecin. Il est impossible de réparer les dégâts causés par la presbyacousie. Seuls les appareils auditifs amplificateurs des sons peuvent permettre de retrouver une audition correcte.

On constate généralement que cette pathologie touche plus souvent les hommes que les femmes. En outre, il existerait une prédisposition génétique à la presbyacousie, bien qu'aucune étude ne le prouve clairement. Autre facteur de risque : l'exposition au bruit, dans le cadre du travail comme des loisirs. Exposer son oreille à des intensités sonores élevées régulièrement avancerait l'âge d'apparition de la perte auditive ainsi que son intensité.

Sommaire