Acouphènes : ce n'est pas une fatalité ! Agir pour éviter que l'acouphène ne s'installer

Il est deux cas bien particuliers pour lesquels il est possible, en agissant rapidement, de réduire le risque de développer un acouphène durable.

lorsque vous avez subi un traumatisme sonore, rendez-vous rapidement chez le
Lorsque vous avez subi un traumatisme sonore, rendez-vous rapidement chez le médecin : des médicaments peuvent enrayer l'acouphène mais il faut agir vite. © Simone van den Berg - Fotolia.com

 Lorsqu'il y a eu traumatisme sonore, après qu'un pétard a explosé près de votre oreille ou suite à un concert passé un peu trop près des haut-parleurs, vous avez encore une chance de vous en sortir sans acouphènes. Si un sifflement ou un bruit anormal persiste au bout de de 24 heures, rendez-vous directement chez le médecin (ou aux urgences si c'est le week-end). Celui-ci pourra vous prescrire en urgence des vasodilatateurs et de la cortisone. "En agissant vite, on évite la perte d'audition et l'apparition durable d'un acouphènes", explique Roselyne Nicolas.

 Si vous avez l'impression de moins bien entendre depuis quelque temps, prenez rendez-vous avec un ORL pour faire un bilan audiométrique. Plus tôt vous serez appareillé pour améliorer votre audition, moins vous risquez de voir survenir des acouphènes.

Sommaire