Protéger ses oreilles à tout âge Troubles auditifs : les jeunes aussi

avec une à deux heures d'écoute par jour, les jeunes sont concernés par les
Avec une à deux heures d'écoute par jour, les jeunes sont concernés par les dangers du son. © Fotolia - Ingram - Istock

La question "Entendez-vous bien ?" peut paraître étrange, pourtant elle est légitime. Les études ont montré qu'une personne sur deux après 60 ans a une perte d'audition significative mais que seulement 30 % d'entre elles en ont conscience. 

Tous les âges sont concernés. Les troubles auditifs liés à l'exercice professionnel sont très courants, tout comme ceux engendrés par l'écoute prolongée de musique à un volume trop élevé. Personne n'est donc épargné par la possibilité d'être atteint de troubles de l'audition. D'ailleurs, 40 % des malentendants ont moins de 55 ans en France. Il n'est donc pas nécessaire d'attendre d'être vieux pour perdre l'audition.

Les jeunes ne sont pas en reste puisque leurs sorties en concert ou en boîte de nuit mais aussi leur habitude d'écouter de la musique plusieurs heures par jour grâce à leur baladeur mp3 nuit à leur audition. D'autant que, dans tous les cas, la musique s'écoute à un niveau généralement très élevé.

"Plus la durée d'écoute et le volume sont longs et plus les sons sont dangereux"

Une enquête Online réalisée auprès de 1001 jeunes de 12 à 25 ans nous apprend que 40 % des jeunes ont déjà ressenti des acouphènes après l'écoute de leur baladeur ou en sortant de discothèque. Et ce chiffre augmente proportionnellement avec l'âge des jeunes interrogés.

Quand on sait aussi que 40 % des jeunes écoutent leur mp3 une à deux heures par jour, la prévention des problèmes auditifs devient une mission de santé publique, même si quatre jeunes sur cinq déclarent être conscients que l'écoute prolongée à un niveau sonore élevé fait courir un risque auditif, la notion de décibels reste floue.

Sommaire