Protéger ses oreilles à tout âge Prothèse auditive ou implant selon les troubles

le recours à l'appareillage permet à l'enfant de développer son langage et de
Le recours à l'appareillage permet à l'enfant de développer son langage et de mieux communiquer avec le monde. © Fotolia - Ingram - Istock

Des solutions existent aujourd'hui pour aider les personnes malentendantes. Comme on l'a vu précédemment, il n'est pas possible de récupérer les cellules ciliées perdues. Du moins pas pour l'instant, même si la recherche y travaille activement, sans résultat immédiat. Il ne s'agit donc pas de guérir une surdité, mais d'aider les personnes atteintes à vivre le mieux possible avec ce handicap. Des outils existent aujourd'hui pour améliorer l'écoute afin, par exemple, de permettre à des enfants nés avec un important déficit auditif de pouvoir apprendre à communiquer le plus normalement possible.

L'étude Hear the World de 2010 ("entendre le monde") révèle que les aides auditives sont associées au troisième âge dans l'esprit collectif, comme le sont toutes les autres aides au handicap telles que les lunettes ou les béquilles par exemple. La perte auditive a des répercussions directes sur la vie quotidienne des personnes atteintes à la fois au niveau familial mais aussi professionnel et social.

La prothèse auditive

L'Oto-rhino-laryngologiste (ORL) est un médecin spécialisé dans l'examen et le traitement du nez, de la gorge et de l'oreille. C'est lui effectue les premiers examens de l'audition sur un patient par audiométrie et qui fera le diagnostic de la surdité. Il peut prescrire des aides auditives si aucune contre-indication n'existe.

Intervient ensuite l'audioprothésiste qui choisira l'aide la plus adaptée et effectuera les réglages et les contrôles pour une efficacité optimale. Il faut savoir que plus tôt on est appareillé et plus vite on s'y fait. Contrairement aux idées reçues, ce sont les enfants qui s'adaptent le mieux aux appareils, les adultes mettent plus de temps à s'y habituer. Mettre un appareil à 80 ans est plus difficile qu'à 60 ans. En plus, on gagne ainsi 20 années d'audition rétablie et une meilleure adaptation à l'aide.

"Il est important de se faire équiper le plus tôt possible en cas de surdité"

L'orthophoniste effectue des bilans de parole et de langage qui peuvent, par exemple, indiquer aux parents un trouble potentiel de l'audition à traiter chez un enfant qui parle mal. L'orthophoniste initie aussi à l'apprentissage de la lecture sur les lèvres et même de la langue des signes. Dans tous les cas il apporte une aide en plus de l'appareillage quand celui-ci est possible, et une alternative pour maintenir la communication lorsque l'appareillage n'est pas possible.

La solution chirurgicale : l'implant

Outre les appareillages, il existe aussi les implants cochléaires. Cette intervention chirurgicale n'est pas indiquée pour tous les types de surdité. Par contre, chez l'enfant né sourd profond, par exemple, l'implantation devra être envisagée de manière précoce (avant 2 ans) pour permettre une bonne intégration sociale et scolaire. L'implant s'adresse aux personnes atteintes de surdité profonde dont le port de prothèse est sans bénéfices.

Sommaire