Protéger ses oreilles à tout âge Faire face aux troubles auditifs, c'est possible

les cellules de l'audition ne se multiplient pas, quand elles meurent elles ne
Les cellules de l'audition ne se multiplient pas, quand elles meurent elles ne sont pas remplacer. © Fotolia - Ingram - Istock

Pour comprendre les problèmes auditifs et l'importance de préserver ses oreilles, il faut connaître un chiffre : 15 000. C'est environ le nombre de cellules ciliées que nous avons tous à la naissance. Ces cellules, situées dans l'oreille, sont responsables de l'audition. Elles ont une caractéristique bien particulière : elles ne se renouvellent pas, leur perte est donc irréversible. Nous avons un stock de cellules à la naissance qu'il faut protéger le plus longtemps possible pour se préserver des problèmes auditifs.

Les acouphènes sont une perception de son sans stimulation sonore. Les bourdonnements, sifflements ou encore grésillements peuvent être d'intensités variables et peuvent survenir à tout âge. Le plus souvent les acouphènes sont dus à une lésion cochléaire (la cochlée est l'organe de l'audition qui transmet le son du tympan au cerveau par des influx nerveux), mais peuvent apparaître sans lésion, généralement après 60 ans. Certaines pathologies comme la dépression, des allergies ou encore l'hypertension peuvent être associées à des acouphènes, tout comme le stress. Différentes techniques existent aujourd'hui pour réduire ou masquer les acouphènes.

L'hyperacousie est une perception de son à un niveau plus élevé qu'il ne l'est pour le reste de la population. L'audition est alors douloureuse et peut être associée aux acouphènes. Des bruits de la vie courante peuvent devenir insupportables comme les sonneries de téléphone, les bruits de la circulation. Il existe alors des protecteurs auditifs qui, accompagnés d'une prise en charge psychologique, sont susceptibles d'atténuer les conséquences de l'hyperacousie.

Même la surdité liée à l'âge doit être évaluée

"Le risque des lecteurs mp3 est que le son peut être très élevé sans que l'on s'en rende compte"

La presbyacousie est la surdité due en partie au vieillissement et donc à la diminution du capital de cellules auditives. Certaines pathologies, mais aussi l'exposition au bruit pendant la vie professionnelle par exemple (plus de 40 années dans le bruit laissent forcément des séquelles) peuvent être à l'origine d'une aggravation de cette presbyacousie. Mais attention, nous vivons de plus en plus vieux et restons actifs de plus en plus longtemps. Il devient donc essentiel d'agir au plus vite, même à 60 ans, en cas de perte de l'audition puisqu'il reste encore en moyenne 20 ans à vivre.

La surdité peut être de deux types : d'origine génétique ou acquise. Les surdités d'origine génétique représentent environ 80 % des surdités totales. Ces surdités doivent être dépistées le plus précocement possible pour pouvoir agir et ne pas limiter les malentendants dans leur vie quotidienne. Les 20 % de surdités restantes correspondent aux problèmes acquis par une lésion du système auditif violente (concert, boîte de nuit), mais aussi liées à l'âge.

Sommaire