Chauffage défectueux : attention aux intoxications

En France, chaque année, environ 6 000 personnes sont hospitalisées et 300 décèdent à cause de ce gaz, incolore, inodore et mortel. Dans la majorité des cas, ces accidents sont dus à l'utilisation d'une installation défectueuse de chauffage ou de production d'eau chaude, quel que soit le combustible utilisé : gaz, fuel, bois ou charbon. Afin de prévenir ces intoxications, la Direction Générale de la Santé tient, en cette période de grand froid, à rappeler qu'il faut respecter scrupuleusement les consignes d'utilisation des appareils à combustion :  ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage, ne pas utiliser les chauffages d'appoint en continu (ils ne doivent fonctionner que par intermittence) ; si vous venez d'acquérir ou d'installer un nouvel appareil de chauffage, veillez à vous assurer auprès d'un professionnel qualifié de la bonne installation et du bon fonctionnement de l'appareil avant sa mise en service. En outre, la Direction Générale de la Santé rappelle les recommandations essentielles suivantes :  aérer quotidiennement les habitations même par temps froid ;  faire entretenir régulièrement les appareils de chauffage et de production d'eau chaude par un professionnel qualifié ; faire ramoner le conduit de cheminée qui doit être en bon état et raccordé aux appareils de chauffage et de production d'eau chaude ; ne jamais obstruer les grilles de ventilation, même par grand froid.
Lire aussi : fiche urgence intoxication au monoxyde de carbone