BPCO : 5 conseils pour préserver mes poumons De plus en plus de femmes

les femmes fumant de plus en plus, elles sont davantage exposées aux pathologies
Les femmes fumant de plus en plus, elles sont davantage exposées aux pathologies respiratoires. © Driving South - Fotolia

Entre 1953 et 2000*, la proportion de fumeurs réguliers (au moins une cigarette par jour) a progressé de 35 % chez les femmes alors qu'elle a régressé de 54 % chez les hommes. Les femmes fumant de plus en plus, on a logiquement observé une progression de la BPCO chez ces dernières au cours des dernières décennies.

La BPCO est donc désormais aussi une affaire de femmes. D'autant qu'elles auraient une sensibilité plus forte aux méfaits du tabac, se traduisant par une altération de la fonction respiratoire plus rapide.

"A tabagisme égal, les femmes sont plus touchées que les hommes par la BPCO. On ne sait pas bien expliquer pourquoi mais on a plusieurs hypothèses : des bronches plus petites, des facteurs hormonaux... Peut-être aussi leur façon de fumer. Les femmes tireraient davantage sur leur cigarette", explique Cécilia Nocent. Les poumons des femmes seraient donc plus fragiles que ceux des hommes face aux agressions.

*Sources : Baromètre Santé 2000

Sommaire