Bien soigner un rhume Les complications du rhume

Si le rhume persiste au-delà de deux semaines, il peut entraîner des complications plus ou moins graves. Il est nécessaire dans ces cas-là de consulter son médecin. Certains signes peuvent alerter : des symptômes de rhume intense, qui infectent tout l'organisme (fièvre, frissons, sueurs, céphalées, etc.), des sécrétions nasales persistantes, des douleurs persistantes dans une oreille, une respiration sifflante, etc.
Chez les enfants, c'est l'otite qui vient le plus souvent compléter le tableau. On retrouve également parmi les complications possibles la sinusite, la pharyngite, la bronchite ou encore la pneumonie. 

en cas de fièvre supérieure à 38°c, consultez un médecin.
En cas de fièvre supérieure à 38°C, consultez un médecin. © Warren Goldswain - Fotolia.com

De la rhinopharyngite à la laryngite

Lorsqu'un rhume traine plusieurs jours, l'infection gagne une zone appelée carrefour oropharyngé. Il s'agit du point de rencontre entre les fosses nasales et le pharynx d'un côté, de la bouche et de l'œsophage de l'autre côté. Autrement dit, c'est un carrefour où peuvent circuler librement les virus entre le nez, la bouche, et la gorge. 

 Lorsque les sécrétions s'écoulent du nez vers le pharynx, elles provoquent la toux (pharyngite). De plus, vous avez mal à la gorge et éprouvez des douleurs lors de la déglutition. C'est la rhinopharyngite.

 Lorsque les sécrétions continuent de descendre, elles arrivent dans le prolongement du pharynx, le larynx. Vous êtes enroué, vous avez des quintes de toux sèche, parfois une extinction de voix. C'est la laryngite.

A savoir : en cas de toux prolongée, de quintes de toux, de fièvre (supérieure à 38°C), il faut consulter le médecin. D'autant plus pour les personnes fragiles, les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les asthmatiques, les diabétiques, les personnes immuno-déprimées. Chez les enfants, la laryngite peut même entraîner une gêne respiratoire et une asphyxie si elle n'est pas soignée rapidement.

La sinusite

Les sinus sont des petites cavités remplies d'air qui se trouvent dans les os du visage. Ces cavités communiquent avec les voies nasales par des orifices. En cas de rhume, les microbes peuvent donc passer dans les sinus où ils provoquent une réaction inflammatoire, c'est-à-dire un gonflement de leur paroi (muqueuse). C'est la sinusite. Résultat, les sinus ne peuvent plus évacuer correctement le mucus. La pression augmentant dans ces cavités, elles deviennent douloureuses. Vous avez mal à la tête, l'impression de tête prise, et si vous exercez une pression au-dessus de vos yeux, c'est douloureux. 
A savoir
: si la douleur devient intense et pulsatile et que vous êtes fiévreux, il faut consulter un médecin pour éviter que l'infection ne se transforme en abcès. Contrairement au rhume qui est toujours d'origine virale, la sinusite est une surinfection bactérienne qui peut être soignée par des antibiotiques.

L'otite

L'otite est la complication la plus fréquente du rhume entre 6 mois et 1 an. Mais elle peut aussi toucher les adultes. Le pharynx communique avec l'oreille par un conduit, appelé le canal d'Eustache. Si celui-ci est encombré par des écoulements venant du nez, il se bouche et des microbes peuvent proliférer à l'intérieur de l'oreille. C'est l'otite moyenne aiguë. L'oreille moyenne, juste derrière le tympan, est alors infectée.

A savoir : l'otite doit être soignée sans délais pour éviter toute complication. En effet, une otite moyenne qui passe à la chronicité peut se compliquer en une surdité.

Otite / Maux d hiver