Apnées du sommeil : attention aux risques de somnolence au volant

Dès à présent et durant tout l'été, la Fédération française des associations et amicales de malades insuffisants ou handicapés respiratoires (FFAAIR) et les sociétés d'autoroutes s'associent pour sensibiliser les conducteurs aux conséquences sur la conduite d'apnées du sommeil ignorées. Ce trouble du sommeil concerne 5 à 7 % de la population. Non dépistées, ces apnées peuvent avoir des conséquences sur la vigilance des conducteurs. Sur autoroutes, la somnolence au volant est à l'origine d'un accident sur trois, elle est également la 1ère cause d'accident. Depuis 3 ans, les sociétés d'autoroutes sont donc mobilisées pour sensibiliser le plus grand nombre de conducteurs à l'identification des risques et à la nécessité de pauses détente ou sommeil régulières
La plupart des personnes présentant des signes d'un Syndrome d'Apnées du Sommeil ignorent qu'elles en souffrent peut-être, et méconnaissent l'existence des risques et des conséquences sur la santé. 15% seulement seraient actuellement dépistées. Durant la journée, ces personnes souffrent d'une fatigue excessive entraînant des périodes de somnolence – parfois brutales et inattendues, semblables à des pertes de conscience. Les répercussions peuvent être importantes sur la conduite automobile, l'activité professionnelle, la qualité de vie.
Pour en savoir plus : www.ffaair.org / www.autoroutes.fr / www.pausez-vous.fr
Lire aussi notre dossier : Le guide du conducteur en forme