Amygdales, végétations, voile du palais : faut-il se faire opérer ? Les végétations, une partie du système immunitaire

les végétations, dans l'enfance, permettent d'apprendre à reconnaître les
Les végétations, dans l'enfance, permettent d'apprendre à reconnaître les microbes qui passent par les fosses nasales. © Serhiy Kobyakov - Fotolia.com

Comme les amygdales, les végétations font partie d'un ensemble complexe : le système immunitaire. Ce sont de petits tissus qui se trouvent dans le creux situé derrière les fosses nasales. Elles tapissent la partie inférieure de ce creux. Comme les amygdales dans la bouche, ces végétations permettent de détecter et freiner les virus qui pénètrent dans l'organisme lorsque l'on respire par le nez.

Apprentissage dans l'enfance

Là aussi, cette muqueuse apprend à notre organisme à reconnaître les éléments indésirables qui pénètrent dans l'organisme. Elle "pousse" pendant l'enfance, en devenant chaque jour plus efficace. Au contact des virus et bactéries, les végétations vont inciter le système immunitaire dans son ensemble à produire des anticorps.


C'est ce qui explique que les végétations soient parfois gonflées, lorsqu'elles doivent travailler pour reconnaître et chasser trop d'éléments étrangers. Cela arrive essentiellement chez les jeunes enfants, dont le système immunitaire est en pleine construction. "C'est tout à fait normal, indique Michel Mondain. L'essentiel est que ce gonflement ne soit pas permanent et qu'il ne gène pas l'enfant dans sa respiration."

Sommaire