8 conseils pour soigner une sinusite Ultime recours : la chirurgie

Dans le cas de sinusites chroniques, lorsque toutes les autres tentatives ont échoué, le médecin peut prescrire un acte chirurgical.

- Lorsque la sinusite est liée à un problème anatomique identifié, la chirurgie consistera à se débarrasser de ce problème : retrait des polypes nasaux, redressement de la cloison nasale déviée ou correction des autres anomalies structurelles, etc.
- Le médecin peut aussi décider d'une intervention qui visera à reperméabiliser les cavités nasales et les sinus.
la chirurgie est employée en dernier recours, lorsque les autres traitements ont
La chirurgie est employée en dernier recours, lorsque les autres traitements ont échoué à vous débarrasser de la sinusite. © aurema - Fotolia.com

Ces interventions se déroulent sous anesthésie générale, le plus souvent par endoscopie (passage par les voies naturelles). Elles durent au maximum 1h30 et nécessite une hospitalisation, généralement de un à deux jours.
- Par ailleurs, il est possible de drainer les sinus grâce à une ponction. Il s'agit, pour schématiser, de percer la cloison du sinus encombré pour en aspirer le contenu. Généralement, on place un drain afin de procéder à un nettoyage sur plusieurs jours. Cette opération se déroule par endoscopie, également sous anesthésie générale lorsqu'il s'agit de ponctionner le sinus maxillaire. La chirurgie du sinus frontal est un peu plus invasive puisqu'il s'agit de l'atteindre par l'extérieur, en plaçant une canule mécanique, qui permettra de drainer ce sinus mais aussi d'injection des antibiotiques si nécessaire. Cette technique n'est utilisée que lorsque toutes les autres thérapies ont échoué à soulager le patient.

Sommaire