Jouer sur scène pour guérir

Jeux de rôles, improvisation, jeu de scènes fictives ou réelles... Le psychodrame analytique fait appel à notre créativité et notre spontanéité pour nous libérer de nos inhibitions. Explications.

C'est quoi le psychodrame ?

Utiliser les vertus du théâtre et de l'improvisation ! Voilà la particularité du psychodrame, créé dans les années 1920 par un certain Moreno. Ce passionné de philosophie et de théâtre, inspiré par la spontanéité créatrice des enfants, était convaincu que jouer des scènes, réelles ou fictives, à travers différents rôles, pouvaient nous libérer de nos souffrances et de nos inhibitions. Très intéressés par les travaux de Moreno, plusieurs psychanalystes ont alors développé cette pratique du "théâtre de la spontanéité" pour en faire un outil thérapeutique à part entière. Le psychodrame analytique individuel venait de naître.
Le point fort de cette thérapie est qu'elle se pratique en groupe. Et c'est justement cette confrontation aux autres qui permet de prendre conscience de soi, de son histoire et de ses comportements.

A qui s'adresse le psychodrame ?

Cette thérapie s'adresse aussi bien aux adultes qu'aux enfants et aux adolescents. Elle est conseillée pour les personnes souffrant de fortes inhibitions ou de problèmes de comportements. Elle est aussi efficace pour les couples en difficulté.

Comment se déroule une séance ?

En psychodrame analytique individuel, le patient est seul avec le thérapeute et un groupe de cothérapeutes, présents pour jouer les rôles distribués. Le psychodrame se déroule en trois temps. Tout d'abord, l'élaboration, phase durant laquelle le patient se remémore des souvenirs, invente une scène et assigne les rôles. La phase de jeu, où il peut confronter sa représentation de la scène avec sa figuration réelle. Et enfin, l'interprétation, où le "meneur de jeu" analyse les réactions et les attitudes du patient. 
Le thérapeute qui dirige le psychodrame peut tout à fait stopper une scène à un moment clé et donner quelques directives. Dans certains cas, et si les patients sont d'accord, le psychodrame peut se pratiquer en groupe. Chaque personne décide alors à son tour de son propre jeu, en attribuant un rôle aux autres participants.


Infos pratiques :

Cette thérapie peut se pratiquer sous forme de stage (comptez 200 euros en moyenne). La durée d'une séance varie entre 30 minutes et une heure.
Quelques adresses :
Institut français d'analyse de groupe et de psychodrame, 12 rue Emile Deutsch de la Meurthe, Paris 14ème. 01 45 88 23 22
Théâtre de l'authentique Psychodrame de Groupe
01 47 47 60 32
http://www.sarah-serievic.com/

 A lire aussi : La musicothérapie, l'art de revivre par la musique