Vos plus grosses hontes Rendez-vous amoureux

 

Un beau garçon, un dîner aux chandelles : la soirée débutait sous les meilleurs auspices pour Ania. Sauf que...

"Je commençais à peine à sortir avec un très beau garçon, charmant, tout pour plaire. Comme toutes les filles, je me fais belle et j'essaie de bien me tenir à ce premier "restaurant en amoureux à la lueur des bougies". Nous sommes là, tous les deux, les yeux dans les yeux, dans un restaurant en plein cœur de Paris... Il se penche. Je me penche. On s'embrasse. Puis crépitements bizarres. Puis grosse lumière et chaleur à gauche de mon visage. Et là, panique ! Je m'aperçois que mes cheveux ont pris feu avec la bougie ! Je commence à me taper dessus comme une dingue pour éteindre le feu, le tout sans crier ! Mon copain, lui, explose de rire, et nos deux voisins me regardent avec pitié... Au final, j'ai fini la soirée avec des cheveux "partie en fumée", et une odeur de poulet frit dans tout le restaurant ! " 
 Lire l'intégralité du témoignage

"Je m'aperçois que mes cheveux ont pris feu avec la bougie !"

Etre une femme n'est pas tous les jours faciles. Nanynette en a fait la douloureuse expérience.

"Avec deux de mes amies nous étions parties faire un after (soirée interminable jusqu'au matin 11h). J'étais assise sur la banquette en attendant mon verre. Un beau garçon m'accoste. On parle des heures et des heures jusqu'à ce que je parte. Déçu de mon départ, il me donne son numéro de portable. Je me lève, lui fais la bise et au moment de quitter l'after, tout le monde se retourne sur mon passage. Je ne comprends rien, jusqu'à ce que je me voie dans la vitre de la voiture. J'avais une tache de sang immense au niveau des fesses. Honteuse, j'ai pris mon manteau et me suis assise dans la voiture. Je n'ai jamais osé appeler cet homme."  
 Lire l'intégralité du témoignage

Le premier-rendez-vous galant au MacDo : un grand classique qui s'est transformé en cauchemar pour Mary.
"Je devais avoir 13 ans. J'étais avec mon amoureux au fast food, assez mal à l'aise car je connaissais peu ce type d'enseigne. Au moment du repas je commande un coca, boisson à la mode mais qui était peu dans mes habitudes de consommation. Au moment où je bois une gorgée à la paille, mon petit copain fait un peu d'humour et je me force à rire. Seulement, boire et rire cela ne fait pas bon ménage ! Tout le coca m'est alors sorti par les deux narines. Je suis partie en courant aux toilettes avec mes mains sous mon nez. Je n'osais plus en sortir."  
 Lire l'intégralité du témoignage

Sommaire