10 vraies réponses sur les menteurs J'ai été démasquée, je fais quoi ?

Cette fois, c'est vous qui avez menti. Malheur, Arthur vient de le découvrir. Et il n'a pas l'air content du tout du tout du tout... Mais vous vous mettez à sa place. Apprendre que vous l'avez trompé, avec son meilleur ami, l'été dernier. Et le découvrir parce que vous avez bêtement laissé traîner votre téléphone, oubliant d'effacer un vieux SMS coupable, ça n'a pas dû lui faire précisément plaisir. Mensonge et double trahison, qui plus est.

nier ou affronter sa colère : quelle option choisirez-vous si vous êtes
Nier ou affronter sa colère : quelle option choisirez-vous si vous êtes démasquée ? © iStockphoto/Thinkstock

Deux options s'offrent à vous.

 Vous pouvez toujours essayer de nier. Non, ce SMS vraiment ce n'est rien, une blague de potache qui ne porte pas à conséquence, d'ailleurs il peut appeler Marc et vérifier auprès de lui. En plus, Marc, ce n'est vraiment pas votre genre. Quelle idée franchement. C'est honteux de suspecter des choses pareilles à votre propos, c'est donc qu'il ne vous fait pas confiance ?!

Bon, c'est une tactique comme une autre. Que nous ne vous conseillons pas nécessairement. Certes, ça peut passer. Mais souhaitez-vous vraiment poursuivre une relation, quelle qu'elle soit, sur un malentendu ?

 Vous prenez votre courage à deux mains et vous affrontez la colère d'Arthur, en jouant cartes sur table. Vous n'essayez pas de vous excuser, mais d'expliquer ce qui vous a amenée à agir de la sorte. Vous répondez à toutes ses questions, même les plus difficiles. Et vous acceptez qu'il vous haïsse, au moins pour un temps. Du temps, d'ailleurs, il en aura besoin pour réussir à vous faire de nouveau confiance, s'il y parvient. Ne lui forcez pas la main, laissez-le avancer à son rythme et évitez de lui donner de nouvelles occasions de douter.

Attention toutefois à ne pas le laisser exiger tout et n'importe quoi sous prétexte que vous devez vous faire pardonner. Ce n'est pas parce que vous avez menti que vous devez faire amende honorable en cédant au moindre de ses caprices, notamment ceux dictés par la jalousie. Votre relation risquerait de devenir malsaine.

 Reste une dernière option, à employer avant qu'il ne soit trop tard. "L'idéal, quand on a menti et qu'on regrette, c'est de prendre les devants et de tout dévoiler avant que l'autre n'ait des soupçons", explique le sociologue Michel Fize. Ne dit-on pas que faute avouée est à moitié pardonnée ? Bon évidemment, cela prend un certain courage pour avouer un délit dont on pense que l'autre ne le découvrira peut-être jamais...

Sommaire