L'amitié homme-femme, y croire ? "La séduction et le désir n'ont pas toujours été absents"

 Pour Thomas, il y a forcément une phase de séduction : "Heureusement que c'est possible, se priver de la moitié des amitiés possibles ce serait vraiment triste ! Amitié ne veut pas dire absence de désir et de séduction mais désir accepté et sublimé par choix. C'est plus facile évidement si les deux amis ont par ailleurs une vie sentimentale satisfaisante de leur côté. La séduction et le désir n'ont pas toujours été absents de la naissance de mes amitiés avec des femmes. Mais nos vies respectives, nos aspirations, nos engagements, nous ont amenés à savourer cette attirance, à choisir de ne pas la consommer et à l'utiliser pour créer un lien fort et durable."

 Stéphane nuance aussi : "Tout à fait possible si on met les choses au clair dès le début pour éviter les ambiguïtés. Je noue une amitié très forte avec ma seule et unique amie depuis bientôt 10 ans. C'est une très belle femme qui a une très bonne situation. J'ai partagé beaucoup de choses avec elle durant nos périodes de célibat sauf mon lit et le sien. Je connais sa vie amoureuse autant qu'elle connaît la mienne et maintenant que nous sommes posés l'un comme l'autre, même si nous nous voyons beaucoup moins, nous savons que nous pouvons compter l'un sur l'autre. Enfin, lorsque ma fille est née, je n'ai pas eu à réfléchir pour savoir qui serait la marraine..."

 Daucir donne son avis nuancé : "C'est possible, s'il n'y a pas d'attirance physique l'un pour l'autre, ni de manque d'affection trop fort chez l'un ou l'autre. Si l'une ou l'autre des deux conditions n'est pas remplie, ça me parait impossible ou alors ce sera une amitié imposée, mal vécue et frustrante pour l'un."

Sommaire