Gerer ses conflits avec succès De l'art de dialoguer

Construire un dialogue constructif et argumenté n'est pas à la portée de tout le monde. Soit. Rien ne vous empêche de donner le la pour que l'orchestre s'ajuste à votre mesure !

En théorie et à tête reposée, cela semble jouable. Mais y arriver lors d'un conflit, c'est une autre paire de manches. Pour cela, il faut d'abord savoir de quoi on parle. En effet, il faut distinguer les faits, les opinions, les sentiments. Sans ça, vous risquez de vous perdre dans des joutes oratoires stupides et stériles.

Pour rappel :

 Un fait est une affirmation, une information vérifiable, une réalité. Il ne se conteste pas.  

 Une opinion est un jugement personnel, une appréciation. C'est loin d'être une vérité puisque c'est fondamentalement subjectif.  

 Un sentiment est une impression, à peine une sensation. C'est comme une intuition.

Gardez cela en tête et, surtout, rappelez-vous bien qu'il vaut mieux baser votre dialogue sur des faits plutôt que sur le reste. Comme vous n'êtes pas un robot, il est certain que vous pourrez difficilement vous défaire du côté sentimental et subjectif de l'affaire. Appuyez-vous sur le registre émotionnel uniquement en soutien de vos faits, n'en faites pas des arguments, sinon, c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres. Il ne s'agit pas d'abandonner ce qui fait ce que vous êtes, mais plutôt d'en mesurer la portée et l'utilité.

 

Sommaire