Comprendre les manipulateurs pour les déjouer Apaiser la relation, une situation improbable

Une fois le manège du manipulateur détecté, vous vous dites qu'il est peut-être possible de maintenir le contact avec cette personne qui a beaucoup compté. Après tout, si vous êtes aujourd'hui consciente des grosses ficelles qu'il utilise, il y a peu de risques que vous retombiez sous sa coupe. Christel Petitcollin n'est pas précisément de cet avis. Pour elle, au contraire, l'idéal est toujours de couper les ponts. "C'est très difficile. Mais les personnes qui ne se sentent pas capables ou pas prêtes à le faire sont en général les plus vulnérables. Le risque de les voir replonger n'est donc pas négligeable."


Pour la thérapeute, l'idée d'avoir une relation apaisée avec le manipulateur est illusoire. L'ennui, c'est qu'on n'a parfois pas le choix que de maintenir un lien avec lui, quand on a fait des enfants ensemble, par exemple, ou qu'on travaille dans la même entreprise. "Il risque alors de continuer à essayer de manipuler, en se servant des enfants comme vecteur par exemple. Il y aura toujours des mesquineries, il faudra toujours le recadrer. Tout ce qu'il pourra faire pour vous embêter, il le fera : oubli du carnet de correspondance, devoirs pas faits pendant le week-end de garde..."

Fausses disputes

Une technique que beaucoup d'anciennes victimes emploient : lui lâcher la bride sur une chose qui vous importe peu. Exemple : les devoirs ne sont jamais faits quand les enfants rentrent. Pour la forme, vous continuez de pester après lui, vous feignez d'avoir l'air contrarié. Ainsi, il a l'impression de réussir à vous embêter alors que, pour vous, c'est moindre mal : vous savez que les devoirs ne sont jamais faits et vous vous organisez autrement. "J'ai également une patiente que le père manipulait. Une fois qu'elle s'est libérée de cette emprise, elle ne pouvait pas vraiment couper les ponts avec toute sa famille. Donc aujourd'hui elle s'arrange pour avoir régulièrement une dispute avec son père, sur un sujet récurrent. En quelque sorte, il s'agit de contre-manipulation." Attention, en arriver là exige d'être d'abord complètement sorti de l'emprise de l'autre et d'avoir le recul nécessaire sur la relation. Ce que seul le temps permet.

Sommaire