Fathia : "Comment être moins ennuyeuse ?"

Fathia n'arrive pas à communiquer comme elle le voudrait. Elle se trouve ennuyeuse et a l'impression que les autres ne l'écoutent pas. La psychothérapeute Sarah Sérievic lui répond.

La question de Fathia

"J'ai du mal à parler en public. Je sens que les gens ne m'écoutent pas trop ou ne donnent pas trop d'importance à ce que je raconte, et surtout que je n'ai pas le sens de l'humour. Je suis trop sérieuse dans mes discussions et j'ai aussi cette impression d'être ennuyeuse. Il m'arrive souvent de ne rien dire et de rester silencieuse, alors je sens que les gens s'ennuient avec moi et surtout je ne sais pas faire rire. Il m'arrive de m'ennuyer de moi même."


 Vous aussi posez votre question

 

La réponse de Sarah Sérievic, thérapeute

"Vous dites 'vous ennuyer de vous-même'. Je m'interroge sur votre formulation. Quand avez-vous perdu contact avec vous ? Y a-t-il un évènement particulier qui vous a coupé la parole ? Peut-être avez-vous tenté de vous adapter à un comportement pour répondre aux aspirations d'un parent, d'un éducateur, d'un conjoint ou d'une personne qui ne vous a pas acceptée telle que vous êtes. A trop vouloir être conforme au désir des autres nous finissons par nous perdre. Je vous trouve bien intolérante à votre égard. Les autres ne vous accordent pas d'importance dites-vous, encore faudrait-il commencer par vous accorder de l'importance à vous-même et reprendre contact avec vos émotions, vos sensations et vos besoins."

"Il serait intéressant de retrouver la petite fille que vous avez été, celle qui a su prendre du plaisir en faisant des grimaces, s'émerveiller en respirant une fleur, celle qui a su s'enivrer de la beauté des choses sans chercher l'approbation des autres. Faites-vous du bien Fathia, sans chercher à distraire votre entourage avec de l'humour, des conversations passionnantes ou de la poudre de perlimpinpin. Restez plutôt en lien avec ce que vous sentez et l'occasion vous sera donnée de plus en plus souvent de vous laisser surprendre par votre véritable nature."

 

 Le site de Sarah Sérievic 

 A lire : La question de Stéphanie sur ses relations amoureuses