5 bonnes raisons de devenir aimable

A partir de demain, je sourirai à la caissière du supermarché et j'arrêterai de faire la tête à Paul parce qu'il ne fait pas fait la vaisselle. Et même, c'est moi qui la ferai, la vaisselle !

Alors à quand ces bonnes résolutions ? Si vous hésitez encore, voici 5 bonnes raisons pour devenir enfin aimable.

 Qui dit aimable, dit aimée

Par définition, une personne aimable est une personne qui manifeste une volonté de faire plaisir et d'être agréable. Et souvent c'est pour être mieux appréciée et aimée par les autres. Devenir aimable, c'est donc donner la possibilité à ceux qui vous entourent de s'intéresser à vous et d'avoir envie de mieux vous connaître. Qui a envie d'aller discuter avec la nouvelle du service marketing, celle qui ne dit jamais bonjour ?

Etre aimable, c'est aussi une manière d'entretenir vos relations amicales, professionnelles et même amoureuses.  A force de faire la tête, d'être désagréable, de tout le temps ronchonner, les autres vont finir par se lasser et risquent de s'éloigner de vous.

 Moins de prises de tête

Quand on n'est pas aimable, ça se ressent et le moindre pépin se transforme en catastrophe. Ce sont des injures dans le bus, des signes obscènes au volant et surtout beaucoup d'énervement et de frustration pour pas grand-chose.  Le manque d'amabilité, c'est en quelque sorte la cerise sur le gâteau, qui vous enfonce encore plus. Vous savez, le fameux : "Et en plus, elle n'est pas aimable !"

Sans en faire une règle absolue, l'amabilité est au contraire bien utile pour se sortir de situations problématiques, sans les envenimer. Cela apaise les autres et vous-même par la même occasion.

 Utile et pratique

Vous ne savez pas qui va nourrir votre chat pendant votre prochain week-end ? Vous n'avez plus de sucre pour faire votre gâteau ? C'est toujours pratique d'avoir un voisin sur qui compter. En cas de besoin, on se rend service mutuellement. Mais encore faut-il avoir de bons rapports avec lui. Le saluer avec le sourire, être poli, lui tenir la porte de l'ascenseur... Etre aimable quoi !

 Sourire, ça remonte le moral

Les personnes peu ou pas aimables sont souvent l'objet de critiques. "Leslie fait tout le temps la tête, elle me parle comme à du poisson pourri, elle prend un air supérieur, elle ne s'intéresse jamais aux autres...". Vrai ou pas, être peu ou pas aimable est souvent source d'incompréhensions de la part de l'entourage, qui se sent fautif, voire nié.

Les personnes peu aimables sont souvent l'objet de critiques

Au contraire, montrer un visage souriant et être disponible et serviable avec les autres amène naturellement la sympathie et le respect. L'amabilité prouve que vous êtes attentionnée et, naturellement, cela permet aux autres de se sentir mieux en votre présence.

 S'ouvrir aux autres

Souvent on n'est pas aimable parce qu'on est mal dans sa peau. On se sent incompris, on est pris dans ses soucis... Pourquoi faire des efforts pour les autres, si soi-même on est mal ? Oui mais voilà, c'est le contraire qui est perçu. Ne pas sourire et ne pas être aimable, c'est d'emblée mettre une barrière entre vous et les autres. Une façon de montrer que vous n'attendez d'aide de personne et qu'en retour vous ne ferez rien pour quiconque.

Au contraire, être aimable, c'est être dans l'écoute de l'autre, mais aussi s'ouvrir et favoriser le dialogue. Et donc laisser la possibilité aux autres de vous écouter, voire de vous aider.